Emmanuelle Cosse a signé, ce 17 mars 2017, l'acte de cession du site de l'ancienne gare de fret de Lille Saint-Sauveur. Cette opération, la plus importante depuis la loi sur la mobilisation du foncier public, permettra la construction de 2.500 logements et de la création d'un nouveau quartier. Précisions.

L'acte de cession du site de l'ancienne gare de fret de Lille Saint-Sauveur est la plus grande opération de mobilisation du foncier public signée depuis la mise en place de la loi en faveur du logement du 18 janvier 2013. Emmanuelle Cosse a en effet signé ce 17 mars 2017 l'acte de cession à la ville et à la Métropole européenne de Lille d'une vaste friche de la SNCF de 23 hectares en plein cœur de ville, où sera édifié un nouveau quartier avec 2.500 logements dont un tiers de logements sociaux. A titre de comparaison, en 2016, 105 accords de cession ont été enregistrés pour un potentiel de 12.000 logements, situés essentiellement en zones tendues, indique le ministère du Logement. Le programme prévu sur l'ancien site SNCF comprend du logement social, privé, en locatif ou en accession, ainsi que des commerces, des lieux culturels et des espaces verts.

 

"Cette opération de cession est une opportunité unique d'inventer la ville durable de demain et de renforcer l'attractivité au cœur de la métropole lilloise", a déclaré la ministre du Logement. Selon elle, "cette mobilisation est un levier essentiel de la politique" que le gouvernement mène "au service du logement abordable". Le ministère du Logement souligne enfin que le nord illustre le bilan positif de la mobilisation du foncier public et rappelle que cinq sites ont fait l'objet d'un accord de cession en 2016, ce qui représente 403 logements, dont 272 logements sociaux, qui seront livrés en 2018.

 




actionclactionfp