En plein désert israélien est en train de se construire la plus haute tour solaire du monde. Haut de 240 mètres, le bâtiment devrait être mis en service fin 2017 et a l'ambition de fournir 2% de l'électricité du pays.

Alors qu'une filiale d'EDF Energies Nouvelles a inauguré, en mai dernier, sa centrale solaire photovoltaïque de Zmorot, dans le désert du Néguev, d'une capacité installée de 50 MWc, un autre projet de production d'électricité par le soleil va bientôt voir le jour dans cette zone aride d'Israël. Une tour de 240 mètres est en effet en train d'être construite. Particularité du projet ? L'édifice, qui sera visible à des dizaines de kilomètres, sera surtout la plus haute tour solaire du monde. Baptisée tour Ashalim, sa mise en service est prévue pour la fin 2017.

 

Autour de l'édifice un champ de 300 hectares de miroirs sera installé. Ces miroirs renverront les rayons du soleil vers le sommet de la tour dans une partie appelée le chaudron et dont la température atteindra 600 °C. Le chaudron générera alors de la vapeur qui sera ensuite canalisée vers le pied de la tour où l'électricité sera produite. Selon l'AFP, cette tour devrait fournir 2 % de l'électricité du pays (121 mégawatts) soit l'équivalent de la consommation d'une ville de 110.000 foyers.

 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de l'engagement pris par l'Etat pour recourir à 10 % d'énergies renouvelables d'ici à 2020. Pourtant, si l'énergie produite par une tour solaire "est deux à trois fois plus chère à la production que l'électricité des centrales classiques au charbon ou au pétrole", a expliqué à l'AFP le directeur du projet, Eran Gartner, à la tête du consortium Megalim qui mène les travaux, "l'Etat accepte de miser sur cette technologie (...) pour justement parvenir à baisser à terme ces coûts", a-t-il précisé.

 

Le coût du projet est par ailleurs estimé à 500 millions d'euros et serait financé par le groupe américain General Electric et par le Fonds privé d'investissement israélien Noy. L'Etat israélien, qui a lancé en 2013 l'appel d'offres pour ce projet pharaonique, s'est engagé à acheter l'électricité pendant 25 ans.
actionclactionfp