Alors que la F1 se mondialise chaque saison un peu plus et quitte les circuits historiques du Vieux Continent pour explorer le Moyen-Orient ou l'Asie, un projet de circuit d'essais devrait voir le jour au Pays de Galles. Il sera construit par le groupe de BTP espagnol FCC.

Le groupe de BTP Fomento de Constucciones y Contratas (FCC) cherche à bâtir, non plus des châteaux en Espagne, mais un circuit au Pays de Galles. En partenariat avec la société locale Alun Griffiths, il a été choisi pour construire une piste d'essais de Formule 1 d'une longueur de 5,6 km dans le comté de Blaenau Gwent, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Cardiff, la capitale régionale. Le site servira aux essais de monoplaces et de motos engagées dans des championnats mondiaux. Il comportera également un tracé de kart, une piste pour le motocross, un parc technologique pour la R&D et les services d'assistance dans le secteur automobile et des sports mécaniques ainsi qu'une académie pour la formation de jeunes pilotes.

 

Un circuit de plus ?
Une décision un peu surprenante lorsque l'on sait que le Royaume-Uni compte déjà de très nombreuses pistes historiques : Donington Park près de Derby, Brands Hatch près de Longfield, Aintree près de Liverpool ou Silverstone qui figure encore au calendrier de la F1. La construction de ce projet, qui coûtera environ 310 M€, apparaît également risquée au moment où la Formule 1 s'éloigne de plus en plus de l'Europe au profit du Moyen-Orient (Abou Dhabi, Bahreïn) et de l'Asie (Singapour, Inde, Shanghai, Corée du Sud ou Malaisie). D'autant que d'autres circuits européens sont déjà utilisés pour les essais privés des écuries de F1, dont Valence et Jerez en Espagne ou le circuit du Castellet en France.

 

Mais pour FCC, le projet représente « une étape remarquable dans le développement international de l'entreprise et renforce notre vision du Royaume-Uni comme objectif principal », explique dans un communiqué Rafael Foulquié, le directeur général de la division Construction du groupe espagnol en Grande-Bretagne. L'entreprise cherche en effet à trouver des débouchés dans des marchés étrangers afin de dépendre le moins possible de son marché national, en pleine crise depuis 2008. FCC a dernièrement construit plusieurs grandes enceintes sportives, dont l'Allianz Arena de Munich ou les stades de l'Euro 2012 en Pologne à Varsovie et à Gdansk. Et pour la localité d'Ebbw Vale, l'implantation du circuit et la tenue d'événements sportifs tels qu'une course du Championnat de voitures de tourisme pourrait générer 9.000 emplois : 3.000 pour la construction et 6.000 à temps plein, à partir de 2015.
actionclactionfp