A la suite de l'annonce par le groupe de BTP français, Eiffage, de la mort brutale de son PDG, Pierre Berger, les réactions ont été nombreuses pour saluer un homme passionné et charismatique.

"Eiffage annonce avec une grande émotion et une profonde tristesse que son président-directeur général, Pierre Berger est décédé cette nuit" à la suite d'une crise cardiaque, indique l'entreprise dans un communiqué. Et de compléter : "Les premières pensées de la direction et des employés d'Eiffage vont à son épouse, à ses enfants et aux proches de Pierre Berger".

 

Pierre Berger, 47 ans, avait succédé au fondateur du groupe Jean-François Roverato en août 2012. Ouvert, il était apprécié de ses collaborateurs pour sa présence sur le terrain, et ses qualités de communicant. Parmi les grands chantiers qu'il a livrés, on peut citer le stade de Lille réalisé en PPP en 2012. Il a également participé à l'augmentation du bénéfice net en 2014 du groupe, soit + 7%, à 275 millions d'euros. Toutefois, il a dû gérer et affronter l'affaire du Cartlon de Lille, dans laquelle l'entreprise était soupçonnée de financer des parties fines.

Réactions

Dans le secteur du BTP, l'émotion est vive. Le PDG de Vinci, Xavier Huillard, a déclaré dans un communiqué : "J'ai appris le décès de Pierre Berger intervenu cette nuit. Au nom du groupe Vinci et à titre plus personnel, je voudrais exprimer à la famille et aux proches de Pierre, ainsi qu'aux soixante‐dix mille collaborateurs d'Eiffage, mes très vives condoléances pour cette disparition brutale. Comme il l'a prouvé au cours des années qu'il a passées au sein du groupe Vinci, Pierre était animé par une énergie exceptionnelle et une passion pour nos métiers qui sont la marque des grands dirigeants".

 

De son côté, le président de la Fédération nationale des travaux publics a rapidement réagi sur son compte twitter.

 


 

Même sentiment, du côté de l'ancienne présidente du Medef, Laurence Parisot.

 


 

Chez les politiques, le Premier ministre, Manuel Valls, a déclaré : "Avec la disparition brutale de Pierre Berger, c'est un concepteur et un entrepreneur, innovant, créatif qui disparaît. Très jeune, il avait créé son propre bureau d'études, racheté par Vinci où il a alors mené une carrière rapide et brillante. Rejoignant par la suite le groupe Eiffage, il en a assuré avec talent le développement français et international". Et d'ajouter : "Homme charismatique, intelligent, ouvert sur le monde, Pierre Berger était une grande figure de la construction, que toute la profession du BTP respectait".

 

Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, a lui, indiqué : "Pierre Berger était un grand dirigeant d'entreprise, c'est-à-dire un dirigeant charismatique qui a poursuivi le développement du groupe Eiffage dans la fidélité des valeurs portées par cette grande entreprise qui travaille au plus près de nos territoires".

 

Son parcours

Diplômé de l'Ecole Polytechnique et du Corps des Ponts et Chaussées, il démissionne du Corps des Ponts et Chaussées en 1991 et crée son propre bureau d'études, Sigmatec Ingénierie. Quatre ans plus tard, il prend la direction de la SEFI, filiale de Ménard Soltraitment. En 1999, il devient directeur général de Ménard Soltraitment, filiale de Freyssinet (Groupe Vinci), et directeur du pôle sols en 2003. En 2004, il prend la direction générale de Vinci Construction Grands Projets, dont il assume la présidence en 2005. En 2007, il est également Directeur Général Adjoint, en charge des Travaux Publics, de Vinci Construction France. Courant 2009, les filiales d'Europe Centrale et le pôle Oil and Gaz du groupe lui sont rattachés. Il est nommé au Comité exécutif de Vinci en janvier 2010.

 

A noter qu'Eiffage a d'ores et déjà annoncé qu'un conseil d'administration se tiendra lundi 26 octobre 2015.

 

actionclactionfp