UN PROJET/ UNE PARTICULARITE. Une passerelle imaginée par l'agence belge Ney & Partners, associée à William Matthews Associates, permettra d'enjamber, d'ici à 2019, les falaises ciselées des Cornouailles (Grande-Bretagne) pour découvrir le château de Tintagel. Les concepteurs ont opté pour deux porte-à-faux indépendants qui se rejoindront au centre de la traversée mais sans se toucher...

Sur ce plateau des Cornouailles (Grande-Bretagne), très mouvementé par le vent et des crues de 25 mètres, une nouvelle passerelle sera conçue en 2019 pour enjamber les falaises et découvrir le château de Tintagel datant du 13ème siècle, aujourd'hui en ruines.
"Ici, c'est un mélange d'histoires, de légendes, et de rappels archéologiques assez fort, nous confie, Matthieu Mallié, directeur du projet et architecte de l'agence bruxelloise Ney & Partners, lauréate du projet aux côtés de William Matthews Associates en mars dernier.

 

"Faciliter l'accès au site, car il n'existe à ce jour qu'un pont de bois."

 

"Face à 136 candidats et ensuite six équipes d'architectes et d'ingénieurs - dont deux françaises, l'agence de l'architecte Dietmar Feichtinger avec Terrell et le cabinet d'ingénierie RFR - on a pu présenter au maître d'ouvrage British Heritage ce nouveau pont qui attire, surtout l'été, quelque 200.000 visiteurs par an", précise l'architecte. L'objectif du programme était donc clair dès le départ : "Faciliter l'accès au site, car il n'existe à ce jour qu'un pont de bois."

 

Découvrez la suite de l'article et le diaporama dès la page 2.
actionclactionfp