DIAPORAMA. La cinquième édition du baromètre des énergies renouvelables électriques en France d'Observ'ER analyse toutes les filières de production à travers un ensemble d'indicateurs énergétiques, socio-économiques et industriels. Détails par secteur.

Le dernier baromètre d'Observ'ER propose une lecture dynamique du développement récent des énergies renouvelables électriques à la lumière des objectifs de puissance et/ou de production supplémentaires à mettre en œuvre au cours des années à venir.
Si l'on met de côté la filière hydroélectrique, le classement est alors corrélé au développement de la filière éolienne. Les trois régions de tête changent et deviennent la Champagne-Ardenne, la Picardie et le Languedoc-Roussillon.

 

La production d'électricité d'origine renouvelable reste en France relativement concentrée puisque les quatre premières régions (Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Midi-Pyrénées et Alsace) représentent plus de 64  % de la production nationale (ce chiffre était de 56 % en 2013).
Le classement des régions est largement conditionné par l'implantation de la filière hydraulique sur le territoire. Ainsi, forte du premier parc hydroélectrique de France, Rhône-Alpes se place nettement en tête des régions et représente à elle seule pratiquement un tiers de la production électrique française renouvelable.

Découvrez en pages suivants le détail par filière : éolien, photovoltaïque, hydraulique, biomasse solide, biogaz, géothermie, énergies marines, solaire thermodynamique.

Pour en savoir plus, cliquez ici.
actionclactionfp