La future « Arena » d'Orléans sera construite par le groupe Bouygues. Les architectes Jacques Ferrier, les cabinets Populous (spécialiste des installations sportives) et L'Heudé & L'Heudé (urbanistes orléanais) interviendront sur le projet qui doit voir le jour en 2015.

La ville d'Orléans a choisi le groupe de BTP Bouygues pour la construction de la future « Arena », une enceinte polyvalente de 10.000 places. Le groupement constitué avec DV Construction et Exprimm (filiales de Bouygues), la Caisse d'Epargne Loire-Centre et les architectes Jacques Ferrier, Populous et L'Heudé, a été choisi préférentiellement à trois autres groupes : Eiffage-Barclays-Sports Concepts/Créa'ture ; Vinci-Auxifip-Chabannes & partenaires ; Spie Batignolles-Genecomi-SCAU/Bernard Monnier. Le projet, qui est attendu à l'horizon 2015-2016, s'inscrit dans le cadre d'un PPP d'un montant global de 103 M€ dont les modalités seront précisées dans les deux mois. Un doute planerait encore sur la participation de l'Etat : le Centre National pour le Développement du Sport (CNDS) a en effet annulé en juillet la subvention de 15-20 M€ qui avait été attribuée au mois d'avril dernier. Le modèle économique, pour le fonctionnement de l'équipement, s'appuiera sur une opération de naming, à l'image des réalisations les plus récentes (« Kindarena » de Rouen ou « Allianz Riviera » de Nice).

 

Une salle multifonctions
L'Arena sera implantée dans l'ouest de la ville, en bordure de Loire (rive sud), et à proximité de la RD2020, un axe circulant important d'Orléans. Outre les événements sportifs, elle accueillera des grands spectacles, des concerts ou des meetings. Il est estimé qu'en tout, une centaine d'événements auront lieu chaque année, dont une dizaine en « grande jauge » (pleine capacité), tandis que la plupart des autres en « moyenne jauge » (entre 5.000 et 7.000 personnes). A ce jour, peu de salles multifonctions de 10.000 places ou plus existeraient en France (on pense à Paris-Bercy), mais plusieurs projets sont en cours (Bordeaux, Villeurbanne, Montpellier), notamment dans le cadre de la candidature du pays à l'organisation du Mondial 2017 de handball. Ce type d'équipement est plus courant chez nos voisins européens puisqu'on en trouve 18 en Allemagne, 12 en Espagne, 6 en Italie et 5 en Grande-Bretagne.

 

Découvrez le projet en images dans les pages suivantes.
actionclactionfp