Le Gouvernement a annoncé ce lundi la nomination du maire socialiste de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) Olivier Klein à la tête de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), à l'occasion d'une visite du chef de l'Etat Emmanuel Macron dans cette ville de la banlieue parisienne.

Un nouveau président aux manettes de l'Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU). A l'occasion d'un déplacement surprise du chef de l'Etat, Emmanuel Macron, le 13 novembre 2017, à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Olivier Klein, maire PS de la ville a été nommé président de l'Anru. Elu depuis 2011, il succède ainsi à François Pupponi, député (Nouvelle Gauche) du Val d'Oise et ancien maire de Sarcelles. Il avait quitté la présidence de l'Anru et la tête de sa commune en raison de la loi sur le non cumul des mandats.

 

"Avec le président de la République et le Premier ministre, nous avons décidé de proposer à Olivier Klein d'être le nouveau président de l'ANRU, eu égard à son expérience, à ses compétences dans ce domaine", a déclaré lundi le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard. Le ministre a salué "quelqu'un de volontaire, de décidé et d'expérience qui a montré ses capacités dans un contexte très difficile avec un très lourd dossier de restructuration".

 

"Accélérer les délais" pour la rénovation urbaine du quartier du Chêne Pointu"

 

Précisons que le chef de l'Etat a aussi souhaité "accélérer les délais" pour la rénovation urbaine du quartier du Chêne Pointu, composé de barres d'immeubles datant des années 1960. La ville de Clichy-sous-Bois est "particulièrement emblématique", d'après l'Elysée puisqu'elle a bénéficié du plus ambitieux programme de rénovation urbaine jamais réalisé en France (670 millions d'euros) après avoir été confronté aux émeutes urbaines de 2005. Au rythme actuel, la rénovation de ce quartier de 10.000 personnes pourrait prendre jusqu'à 2030 car il faut d'abord racheter chaque logement et reloger les habitants avant de reconstruire.

 

Par ailleurs, Jacques Mézard, a confirmé lors du déplacement du chef de l'Etat, que "les crédits de l'ANRU vont être doublés pour être portés à 10 milliards d'euros pour des programmes de rénovation urbaine allant jusqu'à 2031."

 

Enfin, sous fond de tension avec les HLM, Emmanuel Macron, a rappelé souhaiter qu'un regroupement des offices HLM, en échange d'efforts de recapitalisation pour ceux qui sont le plus en difficultés. "Il y trop d'offices, plus de 700. Ce n'est pas raisonnable", a-t-il ajouté.

 

Grand Paris Express : "le projet de ligne 16 du métro" tiendra les délais, assure Emmanuel Macron

 

Lors du même déplacement à Clichy-sous-Bois, ce lundi, Emmanuel Macron a confirmé, que l'Etat "tiendrait les délais" de 2024 pour le projet de ligne 16 du métro du Grand Paris Express.
actionclactionfp