Treize mois après le top départ des travaux en mer de la Nouvelle route du Littoral (NRL) à La Réunion, les équipes de Spie fondations sont en train de poser les pieux des culées du viaduc de 5.400 m de long. Un nouvel ouvrage qui surplombe l'Océan Indien.

Alors que le top départ des travaux en mer de la Nouvelle route du Littoral (NRL) a été donné, il y a 13 mois, à La Réunion, les équipes de Spie fondations interviennent depuis août 2017 sur la culée C0 du nouveau viaduc de 5.400 mètres.

 

24 pieux de 40 mètres de profondeur

 

"Pour réaliser à travers le basalte le forage des 24 pieux de 40 mètres de profondeur, Spie fondations recours à la méthode du marteau fond de trou d'un mètre de diamètre avec tubage à l'avancement, précise l'entité de Spie batignolles. Cette technique, inhabituelle pour un tel diamètre de forage, nécessite la dérivation de 8 compresseurs de 21.000 L."

 

Pour protéger la faune et la flore marine, les équipes veillent également à la rétention de toutes les sources d'hydrocarbures et de laitances de béton, ajoute le constructeur. Elles s'assurent également d'un traitement efficace des déchets, formalisé dans un cadre précis.

 

Ces travaux de fondations s'achèveront fin janvier 2018

 

Ces travaux de fondations aboutiront fin janvier 2018 pour une mise en service de la Nouvelle Route du Littoral en 2020. Rappelons que ce nouvel axe autoroutier, lancé en 2014, comprendra 2x3 voies sur un viaduc marin de 5km dans le but de relier la capitale administrative Saint-Denis, à la commune du Port. Ce chantier pharaonique a été attribué à Vinci, Dodin, Bouygues et Demathieu Bard. La digue de 3 km avait été confiée à GTOI -Colas, filiale de Bouygues-, SBTPC et Vinci.
actionclactionfp