Alors qu'en mai dernier, une barrière avait cédé sous le poids de supporters, un incident similaire s'est produit au stade de Bordeaux lors du match de championnat le 30 août dernier, et ce malgré une première série de travaux effectuée. Un nouveau chantier sera lancé dès cette semaine.

Décidément, le nouveau stade de Bordeaux, imaginé par les suisses Herzoz & de Meuron, rencontre bien des difficultés depuis son inauguration au mois de mai dernier. En effet, lors du premier match, une barrière du virage sud censée empêcher les supporters d'accéder au terrain a cédé à la suite d'un mouvement de foule.

Un événement identique a eu lieu ce dimanche 30 août lors du match de football opposant le FC Girondins de Bordeaux au Football Club de Nantes puisqu'un portillon d'accès à la pelouse installé en bas de la tribune Sud a cédé à l'occasion du deuxième but girondin. Résultat : trois supporters ont été très légèrement blessés.

 

Si, selon un communiqué commun de la préfecture de Gironde, de la ville de Bordeaux, du club des Girondins de Bordeaux et du constructeur du Nouveau stade datant du 1er septembre 2015, "ces portillons (…) sont prévus pour céder en cas de pression anormale afin d'éviter tout risque d'écrasement", il n'en reste que la situation est tendue, notamment avec les supporters qui sont pointés du doigt pour leur comportement jugé un peu vif. Un argument qui avait déjà été évoqué lors du premier match et avait suscité une rapide réaction des supporters Ultramarines : "Nous sommes dans des stades de football, pas dans des salles de théâtre. Il est totalement ahurissant qu'à l'époque dans laquelle on vit, que les constructeurs ne se soient pas souciés de cela", soulignait un communiqué des supporters relatant le laxisme de SBA, filiale de Vinci et Fayat, société exploitante de l'enceinte.

Une première série de travaux insuffisante

Suite à l'épisode du mois de mai, une première série de travaux a été engagée et a concerné l'ensemble des tribunes. Apparemment, cela n'a pas suffi puisque d'autres travaux étaient sur le point d'être engagés, selon le communiqué. Enfin, comme ce dernier le précise "s'agissant des tribunes Nord et Sud accueillant les supporters, une série complémentaire et plus complexe d'aménagements de structure est nécessaire et requiert l'aval du bureau de contrôle et de la commission de sécurité". Le chantier devrait démarrer rapidement puisque selon le communiqué commun, "l'exploitant du stade a pris l'engagement qu'une deuxième série de travaux serait menée à bien dans le courant de la semaine, qui apportera une nette amélioration de la résistance des portillons. D'autres travaux, impliquant la pose de ventouses supplémentaires assurant la fermeture des portillons, permettront de tester et de garantir, avant le match aller des Girondins contre Liverpool le 17 septembre, la résistance des portillons ". Le compte à rebours a donc commencé.
actionclactionfp