VU A BATIMAT. Conjoncture dans la construction, politique du logement, ordonnances travail et stratégies du groupe... Six mois après l'élection présidentielle, le PDG de Saint-Gobain, Pierre-André de Chalendar, de passage sur Batimat, a livré ses impressions sur l'actualité.

Tapis rouge à Batimat cette année pour le PDG du groupe de matériaux de construction qui a fêté, il y a deux ans, ses 350 ans d'existence. D'une voix posée, les yeux rivés vers ses interlocuteurs, Pierre-André de Chalendar, PDG de La Compagnie de Saint-Gobain, de passage ce 8 novembre a effectué un tour d'horizon sur plusieurs sujets qui lui tiennent à cœur : l'état de la construction, la politique du logement en France, mais aussi les ordonnances de la loi Travail ou encore les dernières stratégies du groupe. Saint-Gobain souhaite, en effet, lancer à l'international "Homly You", son service d'intermédiation entre les professionnels du bâtiment et les particuliers, cantonné jusqu'ici à la France, dans l'optique de "surfer" sur l'usage croissant d'Internet pour préparer ses travaux (Lire l'encadré ci-dessous).

 

Interrogé par Batiactu, sur l'état de la conjoncture de la construction en France, le PDG de Saint-Gobain, a tout d'abord souligné que l'activité de la construction en France, s'améliorait, et notamment sur le marché du neuf. "C'est surtout le groupe Point P qui a été l'une des premières entités du groupe à tirer profit de la reprise", estime le dirigeant. Tout en précisant que l'ensemble du groupe allait être tiré par un effet de "rattrapage" compte tenu d'un niveau d'activité encore bas dans le secteur.

 

Le PDG observe un redémarrage de l'activité du neuf tout comme la rénovation en ce début d'année 2017. Même si l'activité reste en-dessous de 20 % du niveau d'avant la crise. "Avec une meilleure confiance en France depuis la fin de l'élection présidentielle, les carnets de commandes repartent à la hausse sur le marché de la rénovation et tant mieux !", commente le PDG. "Nous avons un potentiel de rattrapage qui va nous entraîner maintenant un certain nombre de mois, et j'espère d'années", a également estimé Pierre André-de-Chalendar.

 

"Depuis trois mois, je vois clairement de l'embauche chez les artisans du bâtiment"

 

D'après le PDG, la nouvelle Loi Travail permet de faciliter le dialogue social et "forcer le verrou" pour permettre aux artisans d'embaucher. "Je relève aussi que les indicateurs sur l'intérim dans les PME du bâtiment sont passés au vert depuis quelques mois, a-t-il expliqué. Depuis trois mois, je vois clairement de l'embauche chez les artisans du bâtiment."

 

"Il est nécessaire de rationaliser le secteur du logement social", Pierre-André de Chalendar

 

"Globalement, du côté de la construction du logement social et public, les nouvelles sont bonnes. En revanche sur le privé, je n'affiche pas le même optimisme. Sur le sujet, du CITE, par exemple, il ne faudrait pas mettre le curseur trop haut", confie le dirigeant. Sur le sujet épineux du financement du logement social, le PDG de Saint-Gobain estime qu'"il est nécessaire de rationaliser le secteur."

 

Enfin, sur l'international, le groupe de matériaux envisage de développer l'activité de distribution dans des pays comme le Brésil où il "est déjà très important". Rappelons que Saint-Gobain a vu ses ventes progresser de 4,1% au troisième trimestre 2017 à 10,2 milliards d'euros (+5,6% à périmètre et changes constants). La France, elle a suivi la tendance positive et accéléré à 3,6% (contre +2,4% sur le premier semestre).

 

Saint-Gobain va mettre les bouchées doubles sur le service d'intermédiation "Homly You"
Evoquant les nouvelles stratégies et les développements du groupe Saint-Gobain, le PDG du groupe assume pleinement le changement profond de culture avec le consommateur. "Nous voyons bien que le numérique transforme la chaîne de décision dans le secteur de la construction, au final, ce n'est plus celui à qui on vend qui décide, indique-t-il. Une chose est sûre, les artisans doivent apprendre à vendre leur savoir-faire."

 

Il souhaite ainsi que Saint-Gobain continue à renforcer le "discours vis-à-vis de l'utilisateur final de ses produits". Et d'observer : "Ce dernier joue un rôle croissant dans la vente des matériaux de construction où il a commencé à devenir un peu prescripteur. Effectivement, mieux informé grâce à Internet, le consommateur choisit de plus en plus les matériaux qu'il demande aux professionnels du bâtiment d'utiliser dans ses projets de construction ou de rénovation."

 

Dans cette optique, Pierre-André de Chalendar annonce préparer le lancement à l'international de la plateforme "Homly You", jusqu'ici active uniquement en France, qui met en relation particuliers et professionnels du bâtiment. Il a évoqué la Grande-Bretagne, les pays nordiques et l'Allemagne. L'objectif de ce nouveau business model est clair : "Prendre la deuxième place dans ce domaine."

 

actionclactionfp