La ville de Cherbourg-en-Cotentin a souhaité réaménager progressivement ses espaces publics en une suite d'opérations. L'étude de définition pour l'opération de rénovation urbaine "Entre terre et mer" a débuté dès 2002, ayant pour vocation d'équilibrer les interventions entre dans la ZUP des Provinces et de l'Amont Quentin, ainsi que dans le centre-ville. Le plan guide a été décliné en périmètre ANRU (convention signée en 2007) pour les quartiers de l'Amont Quentin et des Provinces, tout comme pour la ZAC des Bassins dans le centre. En 2010 est apparu un programme de Revitalisation du centre ancien visant cette fois à réaménager et piétonniser la place Charles de Gaulle, l'esplanade de la Laïcité située devant le centre culturel ainsi que les rues adjacentes. Les aménagements urbains se sont attachés à créer une continuité entre les quartiers tout en diversifiant les modes d'appropriation des espaces par les habitants. L'usage de la pierre brute, traditionnel à Cherbourg, a incité à utiliser du granit, du schiste et du grès, provenant d'une carrière située dans la commune.
actioncl