Le directeur général adjoint du groupe Eiffage, Max Roche, a été élu président de l'organisation professionnelle des Entreprises générales de France (EGF-BTP) pour un mandat de trois ans à l'issue de l'assemblée générale du 9 juin 2016. Il succède ainsi à Laurent Grall du groupe Spie batignolles.

A l'issue de l'assemblée générale du 9 juin 2016, Max Roche a été élu président de l'organisation professionnelle des Entreprises générales de France (EGF-BTP) pour un mandat de trois ans. Il succède ainsi à Laurent Grall du groupe Spie batignolles. "Il sera entouré de quatre vice-présidents : José-Michaël Chenu (Vinci), Laurent Fayat (Fayat), Michel Gostoli (Eiffage Construction) et Pascal Minault (Bouygues Entreprises France-Europe)", indique EGF-BTP dans un communiqué.

 

Dans la continuité de son prédécesseur, Max Roche "mobilisera les forces du syndicat pour promouvoir le savoir-faire des entreprises générales - petites et grandes - et défendre la pertinence des réponses globales mais aussi les aider à relever les défis de la transition écologique et numérique", ajoute l'organisation professionnelle, regroupant près de 1.000 sociétés qui réalisent 38% du chiffre d'affaires de la branche construction.

 

Rappelons que depuis ses débuts chez Eiffage en 1986, Max Roche a assuré l'an dernier la mission provisoire de P-DG du groupe de BTP aux côtés de Jean-François Roverato, à la suite du décès de Pierre Berger, le 23 octobre 2015.
actionclactionfp