MAISON D'ARCHITECTE. A quelques dizaines de kilomètres de Rennes, l'architecte Gwenn Flachot a fait construire une maison passive en panneaux de bois massif, qui constitue le prototype d'un modèle commercialisé aujourd'hui sous la marque Dreist aux alentours des 1.700 euros/m2. Objectif : proposer du passif à coût raisonnable. Explications.

Démocratiser la maison passive : voilà le credo de Gwenn Flachot, architecte dplg, basé à Gosné (Ille-et-Vilaine). Le passif, il est tombé dedans alors qu'il visite la région montagneuse du Vorarlberg, en Autriche.

 

Dès lors, il entreprend la construction de sa propre maison, sur un terrain situé en centre-bourg de Gosné, hors lotissement et hors secteur sauvegardé. Une aubaine pour l'architecte qui a toute liberté d'agir comme bon lui semble. Mais soucieux d'intégrer sa réalisation dans son environnement, il prend toutefois comme référents, les bâtiments de ferme en tôle métallique qui entourent sa future habitation, tout en les réinterprétant à sa façon.

Suite de l'article dès la page 2.

Fiche technique
Maître d'oeuvre : Gwenn Flachot, architecte dplg, GF Architecture
BET : HINOKI
Surface du prototype : 137 m2
Prix : 2200 €/m2 finitions comprises

 


bandeau trophées
bandeau trophées © DR
actionclactionfp