Selon la dernière étude de l'observatoire Clameur, les loyers ont augmenté de 2,2% en 2012, soit à peine plus que l'inflation (2%). La progression des loyers en ce début d'année 2013 est très ralentie, voire à la baisse dans de nombreuses régions.

"Les Français n'ont pas toujours l'impression que les chiffres correspondent à la réalité du terrain", commente Jean Perrin, président de l'observatoire des loyers Clameur, lors de la présentation officielle de la note de conjoncture de février 2013. Certains pourraient, en effet, être surpris de découvrir que la hausse des loyers a été très limitée en 2012, et que la tendance au ralentissement se poursuit en ce début d'année 2013.

 

Une hausse inférieure à celle de l'inflation en 2012
Dans le parc locatif privé, les loyers ont connu une hausse d'environ 2,2 % sur l'année 2012, à peine plus que l'inflation (2 %). Dans un quart des villes de plus de 10.000 habitants, les loyers ont même été revus à la baisse. On note, par ailleurs, une augmentation de 1,6 % par an en moyenne depuis 2006. "Le ralentissement est spectaculaire, puisque l'on observait des variations de +4,1 % par an entre 1998 et 2006", explique l'économiste Michel Mouillart, l'un des auteurs de l'étude.

 

Pour les premiers mois de l'année 2013, Clameur note une légère baisse des loyers (-0,8 % par rapport à la même période en 2012) dans près de la moitié des villes étudiées. Parmi les 20 plus grandes villes de France, 13 subissent une baisse des loyers, de 0,1 % (Marseille) à 5,6 % (Le Havre). "Comme au début de l'année 2011", souligne Michel Mouillart, ce qui pousse l'observatoire à s'attendre à une stagnation des prix en 2013 : "1,5, peut-être 1,6 % de hausse sur l'ensemble du territoire, soit moins que l'inflation" précise-t-il.

 

Les loyers baissent, même ceux des studios
La baisse des loyers concerne même les petites surfaces : -0,2 % en février 2013 pour les studios, contre +1,9% en 2012. Dans les logements neufs, ils stagnent ou subissent une très faible progression : +0,7 % après une hausse de 3,3 % en 2012. Le loyer moyen, lui, atteint les 718 euros par mois, soit 12,60 euros le mètre carré. "Le marché locatif n'est pas au mieux de sa forme", commente Michel Mouillart.

 

En pages suivantes, la suite de l'étude, le top 10 des villes aux loyers les plus chers, et les variations dans les régions.
actionclactionfp