Au final, les couleurs sont fragmentées en de longues bandes formées de panneaux métalliques thermolaqués qui donnent un effet cinétique à la volumétrie d'ensemble : "On peut y voir le mouvement des voitures, une certaine impression de vitesse", commente Manuelle Gautrand.

 

Ces mêmes bandes de couleur se prolongent alors de la façade ouest à la façade est en passant par le nord. Elles sont d'ailleurs plus ou moins étirées et affinées en fonction de leur proximité avec le périphérique ou avec le boulevard d'Indochine.
actioncl