Le président du Sénat, Gérard Larcher (LR) a proposé ce mardi à Emmanuel Macron la tenue d'une "conférence de consensus" sur le logement avant la mise en route des chantiers législatifs du Gouvernement, prévue début 2018.

Interrogé sur la question du logement, ce 7 novembre 2017, par France Info, le président du Sénat, Gérard Larcher (LR) a proposé au chef de l'Etat, Emmanuel Macron, la tenue d'une "conférence de consensus" avant la mise en route des chantiers législatifs du Gouvernement, prévue début 2018.

 

"Dans le budget de l'Etat, c'est près de 38 milliards d'euros consacrés au logement, qu'il soit social ou secteur libre, a-t-il signalé. Voilà pourquoi, j'ai fait une proposition au président de la République et au Premier ministre. Qu'au moment où nous allons parler de la Loi sur le logement, qui est annoncée au premier trimestre, nous fassions ensemble peut-être au préalable une espèce de conférence de consensus."

 

Une "confirmation dans quelques jours"

 

Avant de poursuivre : "Ca vaut quand même le coup, c'est près de 8% du budget de la nation, et c'est un sujet de la vie quotidienne des Français. Il y a en même temps des centaines de milliers de familles qui ne sont pas logées, qui sont mal logées. C'est, je crois un enjeu majeur", a poursuivi le président du Sénat. Ce dernier a enfin assuré qu'il aura "la confirmation dans quelques jours", de la réponse du chef de l'Etat.

 

Rappelons que les conséquences de l'article 52 du Projet de loi de finances pour 2018 sur l'emploi et l'activité de la filière du bâtiment étaient détaillées le même jour, 7 novembre au matin, par l'Union sociale pour l'habitat (USH) et les acteurs de la construction (Lire notre article). Le texte prévoit de compenser une réduction des Aides personnalisées au logement (APL) perçues par les locataires HLM par une baisse des loyers imposée aux organismes HLM, de 1,5 milliard d'euros par an.
actionclactionfp