Plusieurs sites pénitenciers anglais vont être détruits dont celui où a été emprisonné l'écrivain irlandais Oscar Wilde, afin d'accueillir des logements. Une décision qui va entraîner le déplacement de 10.000 prisonniers dans de nouvelles structures.

"Nous allons commencer à fermer certaines de nos vieilles prisons dans les centres villes et vendre les sites pour la construction de logements", a déclaré le ministre des Finances, George Osborne, juste avant de visiter une prison dans le sud de Londres.

 

Ainsi, ce sont environ 10.000 prisonniers qui seront déplacés dans "neuf nouvelles prisons modernes et adaptées". Cinq nouveaux centres pénitenciers seront achevés d'ici à 2019-2020 et les quatre autres "peu après", a noté le ministre.

 

La première prison à être transformée sera celle de Reading (sud de l'Angleterre), où "Oscar Wilde fut cruellement emprisonné (de 1895 à 1897) pour son homosexualité et écrivit, dans La Ballade de la geôle de Reading, la plus célèbre et la plus terrifiante description de la misère des prisons de la littérature anglaise". Cette prison, ouverte en 1844, n'est plus en service depuis 2013.

 

A noter que plus de 3.000 logements pourraient être réalisés sur les sites de ces anciennes prisons.
actionclactionfp