Le candidat Manuel Valls rappelle dans son programme "la dynamique impulsée" et souhaite que ne soit pas "relâché notre effort de création nette de logements". Selon lui, "l'enjeu majeur du prochain quinquennat sera en outre de renforcer la rénovation".

 

Un avis partagé par Vincent Peillon qui souhaite donner "la priorité à la rénovation énergétique des bâtiments passoires" et propose ainsi de soutenir les collectivités locales "dans la conception et dans la mise en oeuvre des politiques environnementales".

 

Manuel Valls, comme Vincent Peillon souhaitent poursuivre la rénovation urbaine et entendent renforcer les sanctions pour faire appliquer le nombre de logements sociaux sur le territoire. Pour mener ce projet à bien, Manuel Valls précise qu'il souhaite "imposer aux élus locaux la construction de logements sociaux sur leur territoire dès lors qu'ils n'auront pas tenu les objectifs" mais aussi de "renouveler le partenariat avec l'habitat social pour lui donner les moyens de réaliser la rénovation énergétique des logements". Vincent Peillon, lui,

 


COLLECTIVITES LOCALES
L'ancien Premier ministre compte réformer l'organisation entre l'Etat et les collectivités locales en réformant la fiscalité locale.

 

 

Site de campagne des candidats : Manuel Valls et Vincent Peillon
actioncl