Cécile Duflot a commenté le rapport "Le logement autonome des jeunes" présenté ce mercredi au Conseil économique, social et environnemental. Elle a surtout dressé les pistes des dispositions qu'elle souhaite mettre en œuvre en faveur du logement des jeunes. Détails.

La loi sur le logement social à peine promulguée, la ministre du Logement et de l'Egalité des territoires a planché sur le logement des jeunes. Le 23 janvier dernier, elle assistait à la présentation, au CESE, du rapport intitulé "Le logement autonome des jeunes" par Claire Guichet.

 

Des mesures qui prendront forme dans la future loi sur le Logement
Cécile Duflot a ainsi réagi, en dressant des pistes de dispositions qu'elle souhaite désormais prendre en faveur du logement des jeunes. Selon elle, la première nécessité est de "mieux connaître les besoins" : ainsi, elle aimerait que soient mieux prises en compte les questions d'habitat et de logement des jeunes dans le cadre des Comités régionaux de l'habitat (CRH) ; que ces derniers soient mieux positionner comme des "lieux de travail collectif" et deviennent des "instances d'évaluation".

 

La ministre a également fait de nombreuses références à la loi cadre Urbanisme et Logement qu'elle présentera avant l'été prochain, laquelle comprendra des dispositions quant à la taxe des logements vacants, la réquisition de logements, l'intermédiation locative - "notamment en direction des jeunes" - l'accès au logement des apprentis pour ceux qui sont engagés dans une formation en alternance, et le développement de la colocation. Au sujet de ce dernier engagement, Cécile Duflot a rappelé la signature d'un accord, le 12 novembre dernier, avec les partenaires sociaux réunis au sein d'Action Logement. Suite à cet accord, l'UESL va produire une offre en cœur de ville en meublés-colocation destinés prioritairement aux jeunes salariés. Pour faciliter la colocation, "un encadrement juridique clair" devra être adopté, a enfin reconnu la ministre.

 

La GRL devient universelle
La maîtrise du coût du logement et l'amélioration de sa solvabilisation sont également des points abordés par Cécile Duflot, qui rappelle que "les jeunes consacrent 18.7% de leurs ressources à se loger contre 10% toutes classes d'âge confondus". Et d'indiquer que des mesures ont été prises dès juillet 2012 en ce qui concerne l'encadrement des loyers.

 

Lire la suite en page 2
actionclactionfp