Les mises en chantier de logements neufs ont encore accéléré d'août à octobre 2016, progressant de 9,2% à 86.700 unités, par rapport à la même période un an plus tôt, a dévoilé le ministère du Logement.

Les mises en chantier de logements neufs ont encore accéléré d'août à octobre 2016 en France, progressant de 9,2% à 86.700 unités, par rapport à la même période un an plus tôt, a dévoilé le ministère du Logement. De leur côté, les permis de construire accordés pour des logements neufs ont bondi de 16,1% à 118.600 sur ces mêmes trois mois, comparé à un an auparavant, détaille le même communiqué.

 

Dans le détail, par type de construction, les mises en chantier de logements ordinaires ont augmenté de 7,9% d'août à octobre 2016, à 81.400 unités, tirées par les logements collectifs. Celles des logements en résidence (pour seniors, étudiants ou touristes), un segment de niche plus volatil, ont progressé de 34,8% à 5.400 unités sur ces mêmes trois mois.

 

Sur la période de douze mois achevée fin octobre, les mises en chantier progressent encore davantage, de 10,4% pour s'élever à 376.800, contre 367.000 un mois plus tôt.

 

Quant au nombre de permis de construire enregistrés sur ces mêmes douze mois, il s'étoffe lui aussi à 442.500 (soit une hausse de 14,8%) contre 432.300 à fin septembre 2016.

 

Le délai moyen d'ouverture d'un chantier de logements individuels s'établit à 4,8 mois

 

Signe du dynamisme actuel de la construction, le délai moyen d'ouverture d'un chantier de logements individuels s'établit à 4,8 mois, une durée légèrement inférieure à sa moyenne de longue période (5,2 mois), a ajouté le ministère. Et dans le logement collectif, ce délai est significativement plus court, à 8,1 mois, que cette moyenne de longue période (10,7 mois).

 

En détails, au plan géographique, les régions où la construction de logements neufs repart le plus fort sur les douze mois écoulés à fin octobre sont l'Île-de-France (+25,7%), la Provence-Alpes-Côte-d'Azur (PACA) (+20,9%) et l'Occitanie (+20,1%).
Le micro-marché de la Corse continue à afficher un spectaculaire rebond, avec une construction en hausse de 64,5% sur la période, un rythme toutefois en décélération par rapport aux derniers mois. En revanche, les mises en chantier dans les Hauts-de-France sont en recul de 21,1% et dans le Grand Est, de 8,1%, sur la même période.

 

"Le secteur du Logement affiche à nouveau d'excellents résultats d'ensemble, en matière de construction comme de commercialisation. La dynamique très positive que nous connaissons depuis plusieurs mois continue ainsi de se renforcer et vient soutenir l'ensemble de l'activité économique dans notre pays, a commenté ce mardi dans un communiqué, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l'Habitat durable. (…) Il nous faut poursuivre et renforcer encore notre action en ce sens, et j'y suis pleinement engagée."

 

De son côté Alexandra François-Cuxac, présidente de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), depuis 2015 "le secteur de la construction est sur une dynamique positive, certes nuancée selon les régions et les types de logement, mais globalement satisfaisante".

 

Rappelons que le 17 novembre 2016, Alexandra François-Cuxac, présidente de la Fédérades promoteurs immobiliers (FPI), avait signalé que les ventes des promoteurs ont augmenté de 25,1% sur un an à 31.824 logements réservés. "Nous enregistrons donc des ventes de logements neufs en hausse, de juillet à septembre, pour le huitième trimestre d'affilée, s'était-elle réjouie ce jeudi. Cette dynamique concerne tous les segments du marché - propriétaires occupants, ménages investisseurs, ventes en bloc, ventes de résidences avec service." Avant de nuancer : "Pour autant les niveaux de 2010 ne sont toujours pas rattrapés."
actionclactionfp