MECONTENTEMENT. L'UFC-Que choisir a récolté les avis de près de 2.000 utilisateurs de compteurs d'électricité intelligents Linky. Il en ressort qu'un usager sur quatre rencontre un problème à la suite de l'installation de l'appareil.

"Linky ? Il y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes." Ainsi pourrait-on résumer, en citant les humoristes Chevallier et Laspalès, un dossier de l'UFC-Que choisir, publié le 26 septembre, à propos du compteur électrique Linky.

 

Après avoir récolté près de 2.000 témoignages de lecteurs disposant de l'un de ces appareils, l'UFC-Que choisir indique qu'un quart (26%) d'entre eux ont rencontré au moins un problème à la suite de son installation. "Nous avions lancé un premier appel à témoignages il y a quelques mois", explique Elisabeth Chesnais, journaliste responsable du dossier, à Batiactu. "Au départ, je pensais que les personnes rencontrant des problèmes représenteraient une minorité. Mais les témoignages ont afflué par centaines." Jusqu'à atteindre cette proportion de 26% des répondants.

 

Des appareils électroménagers en panne

 

Quels sont les problèmes les plus fréquemement rencontrés par les utilisateurs sondés par l'UFC ? Tout d'abord, des dysfonctionnements avec des lampes tactiles, qui s'allument arbitrairement. "C'est l'un des rares problèmes à propos duquel Enedis reconnaît qu'il existe un lien avec la pose du compteur", nous informe Elisabeth Chesnais. "Pour la plupart des autres problèmes, la société nie toute implication." Un souci rencontré (12% des sondés) est celui de la porte du coffrage électrique qui ne ferme plus. "Les logements construits ces dernières décennies ont été pensés en fonction des anciens compteurs électriques", explique Elizabeth Chesnais. Or, les compteurs Linky sont plus larges. Maintenir ouverte la porte du compteur électrique pose non seulement des problèmes d'esthétiques, mais aussi de sécurité.

 

"Enedis ne rend des comptes à personne"

 

Autre point évoqué par les auteurs de l'UFC, le fait que les installateurs, souvent peu formés, procèdent à des coupures de courant "sauvages". "Les usagers ne sont pas prévenus qu'ils doivent éteindre leurs appareils avant l'intervention", regrette Elisabeth Chesnais. "Or, quand on coupe le courant de manière abrupte, on sait que certains composants électriques ne vont pas résister."

 

La coupure aurait donc pour effet de dégrader le fonctionnement d'équipements tels que box internet, téléviseur et autres appareils électroménagers. Toutefois, le lien avec Linky est-il fermement prouvé ? "Enedis estime que non. Mais les personnes qui ont rencontré des problèmes précisent qu'ils sont apparus après installation du compteur", affirme Elisabeth Chesnais. "L'attitude d'Enedis, face à ces situations, est difficilement justifiable : ils ne rendent des comptes à personnes", s'indigne la journaliste. Contactée par Batiactu, la société n'a pas souhaité réagir.
actionclactionfp