En présentant, le 20 juillet 2017, les résultats semestriels 2017 Christophe Kullmann, directeur général de Foncière des Régions, a souligné que le groupe immobilier s'est doté d'"un pipeline de projets de développement" représentant 45% de son patrimoine Bureaux France en part du groupe à fin juin 2017, soit l'équivalent de 2,6 milliards d'euros.

 

Les projets de développement sont l'un des moteurs de l'accroissement de la rentabilité et de l'amélioration la qualité du patrimoine, à la fois en terme de localisation et grâce aux standards élevés des actifs livrés, affirme Olivier Estève, directeur général délégué de Foncière des Régions. Cette qualité est appréciée de ses utilisateurs, estime-t-il. Avant de rappeler que "depuis 2011, 92% des surfaces sont loués dans les 12 mois suivant la livraison." Cette stratégie se décline, en Île-de-France, sur des localisations stratégiques dans des quartiers tertiaires établis et bien desservis par les transports en commun. Dans les grandes métropoles régionales, caractérisées par une demande placée annuelle supérieure à 50.000 m², le groupe vise les localisations "prime" comme le quartier de La Part-Dieu à Lyon. L'objectif du groupe immobilier demeure de créer de la valeur supérieure à 20% sur le "pipeline" engagé.

 

Quels projets livrés au premier semestre 2017 ?

 

Rappelons que parmi les projets réalisés par Foncière des Régions, environ 33.000 m² ont été livrés au premier semestre 2017, dont 27 450 m² dans les Grandes métropoles régionales. "Sur les projets livrés au premier semestre 2017, le taux d'occupation s'établit à 86 % à fin juin 2017, à Lyon, l'actif Silex 1 livré en janvier 2017 est loué à 100% ; l'immeuble Hermione construit pour l'ensemble Euromed Center à Marseille a été livré en juin 2017 ; à Levallois, l'actif Thaïs a été livré début avril 2017 et il est loué à 66% et enfin l'immeuble O'rigin à Nancy commercialisé à 91% a été livré en juin 2017", détaille Olivier Estève.

 

 

actioncl