Les lauréats de l'appel à projets "Jeunes pousses" s'inscrivent dans tous les domaines de la transition écologique, dont les économies d'énergie (5 % des dossiers), les EnR et réseaux intelligents (13 %), le bâtiment (19 %), l'économie circulaire (16 %) ou les transports (27 %). Le ministère précise avoir reçu plus de 120 candidatures en trois mois. Le jury, présidé par Ségolène Royal elle-même, et composé de représentants du Commissariat au développement durable, de l'Ademe et du Commissariat général à l'investissement, ont retenu 37 d'entre eux.

 

Dans la catégorie "Economies d'énergie", c'est le projet Fidelise qui a été distingué. Visant le marché des PME-PMI, il propose un service d'amélioration de l'efficacité énergétique des moteurs électriques. Des actionneurs sans fil sont gérés par une application qui exploite les données électriques et qui dispose d'un moteur de recherche, d'un algorithme de calcul et d'un agrégateur de résultats. Il est anticipé que la durée de vie des moteurs soit allongé de 30 % tout en réduisant la facture électrique. De son côté, l'entreprise annonce "réinventer le métier d'électricien" en promettant une augmentation du chiffre d'affaires de 15 % grâce à cette nouvelle activité. Deux autres projets ont été sélectionnés dans la même catégorie, Beebryte IOT et Siscoe.

 

Pour les "Energies renouvelables", c'est l'outil d'aide à la décision In Sun We Trust qui a été sélectionné (voir illustration). Grâce aux aides dont il bénéficiera dans le cadre de GreenTech, il s'enrichira d'une version améliorée, intégrant une simulation 3D des terrains et bâtiments à haute résolution (10 cm). Les solutions Astre, porté par Sunchain, et Appli Poeles, porté par Bourgoin Expertise, complètent le podium.

 

Concernant le "Bâtiment", c'est le moteur de recherche et de recommandation en ligne de matériaux et équipements Bimconfig de Vtreem qui a été retenu par le jury. Comme son nom l'indique, il s'appuie sur la maquette numérique et cible les professionnels du secteur dans leur démarche de conception et de rénovation, afin de les aider à atteindre plus facilement les objectifs environnementaux. Il est précisé que "l'analyse du cycle de vie des produits occupe une place centrale". La catégorie s'avère être riche en lauréats, sept autres projets ayant été finalement retenus. La liste complète est disponible sur le site du ministère de l'Environnement.
actioncl