En grimpant au sommet de la bâtisse, les habitants bénéficient d'une vue imprenable sur le village et sur le château. "On remarque que la partie la plus importante de la maison représente les trois zones de gradins", ajoute l'architecte. Tout a été imaginé comme si la maison était vue du dessus. Ses "marches", de 6 mètres 70 de profil et de 8 mètres de face, ont des fonctions différentes et apportent de la vie à la structure bétonnée, lourde et immobile. Chaque palier a son histoire et possède une fonction précise.

 

A noter : les gradins compensent le manque d'espace jardin non-disponible.
actioncl