En 1899, soit un an avant l'entrée en service du métro parisien, son président Adrien Bénard, confie à Hector Guimard le soin de réaliser des entrées de métro qui soient remarquées, en vue de l'exposition universelle que Paris devait accueillir l'année suivante. Hector Guimard aura alors pour consigne de concevoir «un système qui fasse des entrées du métro une traduction de la modernité». Il y aura 145 édicules de ce type à travers Paris. Si certaines accueillent encore les voyageurs (ici à la station Porte Dauphine), beaucoup ont disparu. Certaines ont été dupliquées puis offertes à d'autres villes, comme Chicago ou Mexico.
actionclactionfp