UN PROJET/UNE PARTICULARITE. Sept ans après les travaux de sa verrière, le Grand Palais à Paris franchit une nouvelle étape avec la rénovation du reste de l'édifice, confiée récemment à l'agence d'architecture Lan. Objectif : reconfigurer ce bâtiment construit pour l'Exposition universelle de 1900 pour l'adapter aux expositions et événements de taille tout en conservant son architecture d'origine.

Le vaste projet de restauration du Grand Palais, situé à Paris, sur l'avenue Winston Churchill (8ème), franchit une nouvelle étape. En effet, sept ans après les travaux de la verrière de ce bâtiment de 77.000 m² servant de lieu d'exposition et de salons, l'opération de rénovation pour le reste de l'édifice a été confiée à l'unanimité, le 3 février dernier, à l'équipe Lan architecture associée au designer Mathieu Lehanneur.

 

Le strict travail de rénovation confié à François Chatillon
Ces derniers seront chargés ainsi de réaménager et éclairer les galeries de la nef et les espaces d'entrée et de sortie des musées, afin de faire cohabiter de grands événements avec les expositions. A côté de cet aménagement, et en parallèle avec lui, la restauration même du monument historique qu'est le Grand Palais, le strict travail de rénovation sera confié à François Chatillon, architecte en chef des Monuments historiques. Les deux équipes travailleront en étroite collaboration, nous signale-t-on.

 

Le défi est de taille : le bâtiment principal mesurant 240 mètres de long est surmonté d'une imposante verrière d'acier et de verre. Autre particularité ? La structure métallique pèse près de 6.000 t soit pratiquement autant que la structure de la Tour Eiffel (7.300 t).
" Il faudra alors un ajustement du calendrier du projet pour livrer les premières étapes en 2021-2022, nous précise Benoît Jallon, l'un des dirigeants de l'agence Lan, aux côtés d'Umberto Napolitano. Mais le chantier s'étalera donc sur six ans à partir de 2018."

 

Découvrez la suite de l'article dès la page 2 et le diaporama dès la page 7

actionclactionfp

Respecter l'architecture d'origine

Rénovation du Grand Palais par Lan architecture
Rénovation du Grand Palais par Lan architecture © Lan architecture
La volumétrie des galeries entourant la Nef, l'unité du bâtiment et la circulation des lumières seront restaurées, conformément aux souhaits de la Commission Nationale des Monuments Historiques, poursuit Benoît Jallon.

 

Améliorer la prise en compte des contraintes patrimoniales
"Cette procédure a pour but, entre autres, d'améliorer la prise en compte des contraintes patrimoniales, techniques et fonctionnelles", complète également le ministère. Les travaux à venir prévoient dans ce "bâtiment hybride dans son architecture, son usage et son histoire", la mise en place d'un dispositif de circulation centré sur le bâtiment intermédiaire, précisent les architectes. Sont au programme également de cet immense projet de réaménagement : la réfection des galeries autour de la Nef, l'installation d'un système de régulation thermique, la création d'une base logistique, la remise aux normes de l'ensemble de l'édifice et l'ouverture de grandes baies vitrées et des circulations pour restituer la cohérence et la transparence originelles du bâtiment.

 

"Si la raison initiale de la construction du Grand Palais était de fournir un lieu pour présenter et promouvoir la culture française artistique lors de l'Exposition universelle de 1900, il a été prévu dès l'origine que le projet soit pérenne et flexible", rappellent Benoît Jallon et Umberto Napolitano, les chefs d'orchestre de l'agence Lan.

 

Découvrez la suite de l'article dès la page 3 et le diaporama dès la page 7

Former un repère dès l'entrée

Rénovation du Grand Palais par Lan architecture
Rénovation du Grand Palais par Lan architecture © Lan architecture
Les porteurs du projet retenus par le jury ont souhaité revaloriser les accès nord et sud du bâtiment, ayant pour conséquence logique de faire de l'édifice intermédiaire le cœur de l'intervention. Ce nouvel aménagement formera un nouveau symbole et un repère dès l'entrée du Nouveau Grand Palais sur le square Jean Perrin. Il accueillera désormais un parvis largement ouvert, accueillant des activités programmées ou spontanées. Côté Seine, on trouvera l'accueil des publics spécifiques et l'accès indépendant du restaurant. Ce dernier profitera d'une large terrasse orientée vers le sud, implantée en contrebas du jardin de la Reine.

 

Découvrez la suite de l'article dès la page 4 et le diaporama dès la page 7

Le déambulatoire, la nouvelle plateforme

Rénovation du Grand Palais par Lan architecture
Rénovation du Grand Palais par Lan architecture © Lan architecture
Par ailleurs, le déambulatoire, une fois restauré, occupera les premiers niveaux du bâtiment intermédiaires, devenant ainsi une plateforme de connexion pour l'ensemble des manifestations du nouveau Grand Palais. "C'est un volume majestueux, traversant, qui se déploie sur plusieurs niveaux et donnera au public la possibilité d'embrasser d'un seul regard la grande Nef et la rotonde du Palais d'Antin", complètent les architectes.

 


Découvrez la suite de l'article dès la page 5 et le diaporama dès la page 7

Mettre aux normes l'intégralité de l'ouvrage

Rénovation du Grand Palais par Lan architecture
Rénovation du Grand Palais par Lan architecture © Lan architecture
"Les travaux techniques comprendront également l'installation des espaces de logistique et des espaces de stationnement et de déchargement dans un niveau en sous-sol, détaille l'agence Lan. C'est pourquoi la mise aux normes de l'intégralité de l'ouvrage permettra entre autres d'en augmenter la capacité d'accueil. La nef pourra ainsi accueillir plus de 12.000 personnes, contre 5.200 auparavant, portant ainsi la capacité d'accueil du public à plus de 21.900 personnes, contre 16.500 actuellement."

 

Enfin, le parcours touristique interne se prolongera par une promenade extérieure sur les toits du Grand Palais, permettant de découvrir de plus près la toiture et ouvrant des larges vues sur Paris, complètement inédites. Maintenant que le lauréat a été désigné en février dernier, et le financement du projet chiffré à 130 millions d'euros HT a été programmé, le réaménagement du Grand Palais est désormais en route pour être livré d'ici à 2022. A suivre.

 

Découvrez la fiche technique dès la page 6 et le diaporama dès la page 7

Fiche technique

Rénovation du Grand Palais par Lan architecture
Rénovation du Grand Palais par Lan architecture © S.C.Batiactu
Fiche technique
Rénovation du Grand Palais, avenue Winston Churchill, Paris 8ème arrondissement
Dialogue compétitif : 2013-2014
Maîtrise d'ouvrage : Réunion des Monuments Nationaux - Grand-Palais
Budget : 130 millions d'euros hors taxes
SHON : 70.623 m²
Équipe : LAN (architecte mandataire), Franck Boutté Consultants (HQE), Terrell (structure, façades, fluides), Michel Forgue (Économiste), Systematica (flux), Lamoureux (acoustique), Casso (Sécurité incendie et accessibilité), CICAD (OPC), BASE (paysagiste), Mathieu Lehanneur (design).

 

Découvrez le diaporama dès la page 7

Sur les hauteurs du Grand Palais

Rénovation du Grand Palais par Lan architecture
Rénovation du Grand Palais par Lan architecture © Lan architecture
Le parcours touristique interne se prolongera par une promenade extérieure sur les toits du Grand Palais, permettant de découvrir de plus près la toiture et ouvrant des larges vues sur Paris, complètement inédites.

Sensibiliser à d'autres formes de culture

Rénovation du Grand Palais par Lan architecture
Rénovation du Grand Palais par Lan architecture © Lan architecture
Par ailleurs, la présence du Palais de la Découverte sera l'occasion de sensibiliser le public à d'autres formes de culture, comme les expositions, l'art contemporain ou des spectacles vivants de qualité. A l'inverse, réagissent les architectes, le public de la Nef et des galeries pourront s'ouvrir à de nouvelles expériences en visitant le Palais de la Découverte.

 

De grandes étapes de rénovation

Rénovation du Grand Palais par Lan architecture
Rénovation du Grand Palais par Lan architecture © Lan architecture
Le projet comprend également la rénovation des galeries qui entourent la grande nef, l'installation d'un système de contrôle de la température, la création d'un centre logistique souterrain, ainsi qu'une terrasse sur le toit (et un restaurant) permettant aux visiteurs de profiter d'une nouvelle perspective sur Paris.

Vers une meilleure circulation

Rénovation du Grand Palais par Lan architecture
Rénovation du Grand Palais par Lan architecture © Lan architecture
Les espaces d'accueil du public, les circulations, la climatique de la nef et des espaces de médiation seront également améliorés.

Exigences de confort et d'ambiance

Rénovation du Grand Palais par Lan architecture
Rénovation du Grand Palais par Lan architecture © Lan architecture
"L'usager (et les usages à venir) sont placés au cœur du processus de conception, par une compréhension des multiples activités pratiquées mais aussi par la prise en compte des exigences de confort et d'ambiances : climatiques, acoustiques, lumineuses, hygrothermique…", explique l'agence Lan.

 

Monument historique et modernité

Rénovation du Grand Palais par Lan architecture
Rénovation du Grand Palais par Lan architecture © Lan architecture

L'agence Lan lauréate

Rénovation du Grand Palais par Lan architecture
Rénovation du Grand Palais par Lan architecture © Lan architecture
L'agence Lan a été lauréate des nouveaux albums de la jeune architecture (Naja) en 2004 et a travaillé depuis sur des projets aussi variés que le centre des archives nucléaires d'EDF à Bure, la rénovation des serres du Jardin des Plantes à Paris, l'extension du musée Sprengel à Hanovre et une résidence étudiante dans la ZAC Pajol à Paris.