CHANTIER. Avec près de 13.500 m² de toiture à rénover en site occupé, le chantier de réfection du centre commercial Carrefour Bourges est un défi technique. Parsemée de lanterneaux et d'installations de ventilation, cette toiture terrasse ne pouvait pas supporter une masse importante mais devait présenter une bonne isolation thermique. Explications avec les différents intervenants.

La rénovation thermique d'une toiture de supermarché est un véritable défi : les surfaces, importantes, sont constellées d'embûches et particulièrement morcelées. Et les règles de sécurité pour un édifice recevant du public, dont l'exploitation se poursuit pendant le chantier, viennent se conjuguer à des contraintes de poids et de performance en termes d'isolation et d'étanchéité. Fabien Dugait, Asset Manager Hypermarchés région Ouest de Carrefour Property, explique : "Le bâtiment à rénover date de 1969. Sa rénovation rentre dans le cadre d'un plan global d'isolation des bâtiments qui est une volonté du groupe Carrefour, afin de réduire les consommations d'énergie. Notre parc est en cours de modernisation et nous travaillons sur la thermique et l'éclairage".

 

Dans le cas particulier du centre commercial de Bourges, la complexité résidait tout d'abord dans l'établissement d'un diagnostic et l'élaboration d'une solution adaptée en termes de complexe étanchéité-isolation. "Le bâtiment a connu plusieurs chantiers d'extension et six charpentes différentes coexistent. Il était difficile de déterminer ce qu'elles pouvaient supporter en termes de poids", détaille Jean-Luc Alif, président de Décibat 69. La masse était donc un critère déterminant. "Il fallait un isolant performant mais léger", précise-t-il. Une étude de la structure a confirmé la nécessité de réduire la charge en arrachant les complexes existants, isolants et membranes, pour les remplacer par un nouveau système, plus léger mais plus performant.

 

Découvrez le chantier en images dans les pages suivantes.

actionclactionfp

Panneaux isolants PIR

Rénovation thermique Carrefour Bourges
Rénovation thermique Carrefour Bourges © Grégoire Noble
Le maître d'œuvre a opté pour des panneaux d'isolation en mousse polyisocyanurate Powerdeck de Recticel Insulation protégés par une membrane d'étanchéité Rubbergard EPDM de Firestone Building Products. Une combinaison permettant d'alléger la toiture (1,5 kg /m² pour une épaisseur de 70 mm) tout en passant d'un coefficient de résistance thermique de 1,65 à 2,90. Thibault et Alix Richard, les responsables de l'entreprise Avenir Metal, chargée de réaliser le chantier, déclarent de concert : "La faible épaisseur et la légèreté des panneaux offrent un réel gain de temps et de confort". En moyenne, la société assure pouvoir traiter 300 m² de toiture, avec arrachage de l'ancienne isolation (en ne laissant qu'une couche de 50 mm de perlite, afin de répondre à la réglementation incendie), et pose du nouvel isolant, traitement des relevés d'étanchéité et pose de la membrane.

Un chantier compliqué

Rénovation thermique Carrefour Bourges
Rénovation thermique Carrefour Bourges © Grégoire Noble
"Mais c'est un chantier compliqué", nous confient-ils. "Il y a des centrales d'air absolument partout, et de très nombreux lanterneaux", confirmant la complexité des opérations de pose. Le chantier, qui mobilise aujourd'hui 20 personnes, reste également très dépendant des conditions météorologiques, jusqu'ici clémentes. "Tout doit être fait dans la journée, de l'arrachage au dépôt de la nouvelle couche, car la moindre averse de pluie risque d'entraîner une fuite et des dégâts qui seront à la charge de l'entreprise", font-ils valoir. Alix Richard précise que le choix d'un isolant produit à proximité offrait de nombreux avantages en termes de logistique et de réactivité : l'usine Recticel Insulation se trouve en effet en banlieue de Bourges, facilitant grandement les livraisons par camions. "Un semi-remorque arrive tous les lundis après-midis, le fournisseur s'est parfaitement adapté au planning", nous explique-t-il.

Complexe d'étanchéité-isolation

Rénovatino thermique Carrefour Bourges
Rénovatino thermique Carrefour Bourges © Grégoire Noble
Les équipes de pose, dirigées par Remy Laffont, apprécient également la pose rapide d'un produit plus léger qui ne produit pas de poussières et qui se découpe aisément au cutter. Le PIR, qui présente de bonnes caractéristiques de tenue au feu, en prévenant toute propagation, se voit adjoindre des bordures en laine minérale, afin de répondre aux contraintes de sécurité incendie. Le système d'étanchéité isolé assurant à la fois la performance thermique et la sécurité avec un poids contenu, devrait être totalement posé d'ici à la fin du mois de novembre, après six mois de travaux. "Dans une deuxième phase, qui aura lieu en 2015-2016, la démarche sera étendue à la façade du site et à l'extension de la galerie marchande. L'édifice visera alors la certification BREEAM", conclut Fabien Dugait de Carrefour Property qui assure que le chantier, discret, était un investissement conséquent mais absolument nécessaire au confort des clients.

Fiche technique

Rénovation thermique Carrefour Bourges
Rénovation thermique Carrefour Bourges © Grégoire Noble
Chantier : rénovation thermique de la toiture du centre commercial Carrefour Bourges (propriété de Carmila)
Maître d'ouvrage : Carrefour Property
Maître d'œuvre/BE : Decibat 69 (Jean-Luc Alif)
Entreprise de pose : Avenir Metal 38 (Thibault et Alix Richard)
Surface : 13.500 m²
Calendrier : mai-novembre 2014

Arrachage

Rénovation thermique Carrefour Bourges
Rénovation thermique Carrefour Bourges © Grégoire Noble
La pénible étape d'arrachage du complexe d'isolation précédent. Il est d'abord passé à la découpeuse mécanique avant d'être débité et évacué à la main.

Ancien complexe

Rénovation thermique Carrefour Bourges
Rénovation thermique Carrefour Bourges © Grégoire Noble
Le cliché d'une partie de la toiture non encore traitée montre l'état délabré de l'ancien complexe d'isolation-étanchéité.

Conduites

Rénovation thermique Carrefour Bourges
Rénovation thermique Carrefour Bourges © Grégoire Noble
La vaste toiture est constellée de conduites d'évacuation des eaux de pluie et d'installations de conditionnement de l'air. Un défi pour la mise en œuvre des panneaux et membranes.

Découpage de la membrane d'étanchéité

Rénovation thermique Carrefour Bourges
Rénovation thermique Carrefour Bourges © Grégoire Noble
Les lanterneaux et costières obligent à de nombreuses découpes : ici, un ouvrier met en œuvre la membrane d'étanchéité Firestone.

Déploiement

rénovation thermique Carrefour Bourges
rénovation thermique Carrefour Bourges © Grégoire Noble
Une vingtaine d'ouvriers s'affairent sur les 13.500 m² de toiture et en rénovent entre 300 et 500 m² par jour de beau temps.