Cet immeuble White a la particularité d'être entièrement recouvert de Corian. Cette architecture, imaginée comme une masse blanche, a été conçue par les architectes Emmanuel Combarel et Dominique Marrec de l'agence ECDM. Pourtant, le maître d'ouvrage avoue ne pas avoir été séduit immédiatement par cette proposition de façade en Corian car"elle impliquait une nouveauté dont il ne connaissait pas les performances".

 

La durée de vie de ce matériau est longue de par sa stabilité, son inertie et sa résistance. De plus, il est non poreux. Les équipes de DuPont Corian précisent d'ailleurs avoir reçu l'avis technique du CSTB (n°02/11 14 72) pour son exploitation en façade.
Pour les équipes de la maîtrise d'œuvre d'exécution (EGIS) et celles de l'industriel DuPont Corian, l'installation de ce matériau à une telle échelle a été "un défi incroyable". En effet, près de 2.400 m² de plaques en Corian de très grandes dimensions, jusqu'alors jamais atteintes, ont été assemblées en forme de Tétris, précise le promoteur.

 

"Au regard du programme, au regard de ce bâtiment en plein centre-ville et de cette très grande précision d'implantation dans une urbanité constituée, il y avait du sens à utiliser Corian®, et ce que nous souhaitions c'était de le travailler à l'échelle de la structure du bâtiment sur de très grands panneaux", expliquent les architectes.
actioncl