La région Île-de-France et l'Ademe ont lancé, en 2011 et 2012, trois appels à projets "Réhabilitation durable", afin de rénover un parc de bâtiments vieillissants. Un 4e appel à projets est aujourd'hui lancé afin de poursuivre la dynamique initiée. Près de 40 projets sont actuellement en cours d'accompagnement.

La forte urbanisation francilienne est marquée par le vieillissement des bâtiments et par une performance thermique insuffisante. Depuis deux ans, l'Ademe et la région Île-de-France lancent des appels à projets "Réhabilitation durable" afin de rénover le parc et lutter contre la précarité énergétique. Alors que le jury vient de dévoiler les douze lauréats du précédent appel, clôturé fin 2012 (voir encadré), un quatrième appel à projets est donc lancé afin d'amplifier la dynamique créée. Il s'adresse à tous les maîtres d'ouvrage, publics et privés, à l'exception des personnes physiques, de l'Etat et de ses établissements publics.

 

Les objectifs fixés concernent, encore une fois, la maîtrise des consommations (eau et énergie), l'intégration d'énergies renouvelables et la diminution des émissions de gaz à effet de serre. Mais d'autres aspects des projets pourront entrer en ligne de compte lors des sélections : citons la qualité de l'air, le recours à des matériaux naturels ou recyclés, ou encore la prise en compte de la gestion des déchets de chantier.

 

Des aides financières substantielles
Selon le communiqué de l'Ademe, ce nouvel appel à projets "vise à soutenir des opérations réalistes qui constitueront à l'échelle régionale des références convaincantes, aux coûts maîtrisés, aisément reproductibles dans des conditions économiques acceptables pour les maîtres d'ouvrage, les maîtres d'œuvre et les professionnels du bâtiment". Les projets retenus bénéficieront d'aides financières de la part de la direction régionale de l'Ademe et/ou de la région elle-même, afin de contribuer aux investissements liés à l'enveloppe des bâtiments et aux équipements de chauffage, de climatisation-rafraîchissement, de ventilation, d'éclairage ou de mise en œuvre d'une gestion technique du bâtiment. Ces aides pourront atteindre 120 €/m² avec un plafond de 400.000 € par projet, et pourront être complétées par un financement supplémentaire portant sur les installations d'énergies renouvelables. Les documents nécessaires à la candidature sont disponibles sur le site Web de l'Ademe Île-de-France (www.ile-de-france.ademe.fr). La date limite de dépôt des pré-candidatures est fixée au 25 février 2013 (et au 12 avril 2013 pour les candidatures définitives).

 

Les douze lauréats du 3e appel à projets "Réhabilitation durable" en Île-de-France :
• Sipperec à Saint-Mandé (94), école de 3.887 m²
• Ville de Stains (93), école de 4.305 m²
• Ville de Linas (91), école de 2.669 m²
• Institut Serviam (78), foyer étudiant de 5.023 m²
• Domaxis à Ecquevilly (78), logements sociaux de 6.500 m²
• RIVP à Paris (75), logements sociaux de 3.408 m²
• Foncia Foubert à Rueil Malmaison (92), copropriété privée de 1.078 m²
• GEC 7 à Paris (75), résidence étudiante de 4.935 m²
• Baticonseil à Paris (75), bureaux de 4.075 m²
• Covea Immo à Paris (75), bureaux de 4.046 m²
• Sodearif à Neuilly-sur-Marne (92), bureaux de 18.597 m²
• Semiso à Saint-Ouen (93), logements sociaux de 327 m²
actionclactionfp