Le spécialiste de l'isolation entend bien profiter de l'énorme marché de la rénovation en France en répondant à toutes les problématiques au moyen d'un seul produit : la laine de roche. Rafael Rodriguez, le directeur général de Rockwool pour l'Europe du Sud, et Matthieu Biens, le directeur marketing & produits, dévoilent les caractéristiques de leurs nouveautés.

La France s'est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre et ses consommations énergétiques dans les décennies qui arrivent. Le gouvernement s'est doté de divers outils, loi de Transition énergétique, Programmation pluriannuelle de l'énergie, Plan logement, et de moyens financiers pour soutenir ces ambitions. Rafael Rodriguez, directeur général de Rockwool pour l'Europe du Sud, déclare : "Il va y avoir un effort de rénovation, avec 20 millions de logements à rénover d'ici à 2050". A la clef, d'importantes économies sur les consommations, potentiellement de 90 % sur certains bâtiments anciens. Et pour le dirigeant, ses gammes de produits répondent déjà à toutes les préoccupations : isolation thermique, isolation phonique, durabilité et recyclabilité, sécurité incendie… La marque souhaite donc "Révéler le pouvoir naturel de la roche".

 

Efficacité, durabilité, sécurité

 

"La pierre est un produit naturel, abondant, inépuisable, qui se régénère constamment. La laine de roche est une solution clef pour le développement d'une ville résiliente, efficace énergétiquement, avec un environnement sain", poursuit-il. Le matériau présente de multiples caractéristiques, dont la résistance au feu puisqu'il est incombustible, et son inscription dans l'économie circulaire. "Aujourd'hui, 40 % du matériau neuf est issu du recyclage, voire plus de 50 % en France", assure le directeur général. Rockwool insiste également sur la facilité de mise en œuvre de ses solutions. Matthieu Biens, le directeur marketing et produits, enchaîne : "La laine à souffler, par exemple, est idéale pour isoler les combles perdus. Ce marché se développe et cette technique est un moyen rapide et économique de faire diminuer ses consommations énergétiques". Le produit se présente sous la forme de flocons ou de nodules contenus dans des sacs compressés, qui sont projetés sous une toiture. "Les avantages ? La rapidité et l'homogénéité sur toute la surface des combles", soutient-il. La solution permet en effet de ne pas s'attarder sur les points techniques que sont les passages de solives ou les bordures. "Les installateurs devraient même mettre en place des déflecteurs verticaux sur le pourtour, en bois ou en acier, afin d'éviter que le vent qui s'engouffre dans les entrées de ventilation en rive de toiture, ne déplace les produits d'isolation et ne dégrade la performance thermique", précise Matthieu Biens. Une étape rarement respectée car difficile et coûteuse pour les professionnels. D'où l'idée de Rockwool de tester la laine de roche dans les souffleries du CSTB à Nantes. "Le produit a été validé jusqu'à 126 km/h sans déflecteur", certifie le directeur marketing et produits.

 

Autre application de la laine minérale, celle de l'isolation thermique par l'extérieur (ITE) sous enduit. L'entreprise propose une gamme améliorée au point de vue performance et maniabilité. "EcoRock adopte le principe de double densité, avec une couche de 1 ou 2 cm très dense, qui apporte la résistance mécanique, située vers l'extérieur, et une deuxième couche de 11 à 13 cm, vers l'intérieur, moins dense, qui apporte la performance thermique", dévoile-t-il. Pour les sous-faces et l'isolation des parkings, la marque a également retravaillé son produit Rockfeu, avec l'ajout d'une finition en voile de verre, noir ou gris béton. Là encore, la société insiste sur tous les aspects réglementaires, avec un degré coupe-feu REI de 120 minutes et une absorption acoustique utile dans des espaces de garage situés sous des logements ou des commerces.

 

Amélioration des caractéristiques

 

Enfin, Rockwool annonce l'apparition d'un produit amélioré, dédié cette fois à la construction métallique. Matthieu Biens souligne : "C'est un marché en croissance en France. Qu'il s'agisse d'entrepôts agricoles, de bases logistiques, de centres commerciaux ou d'équipements sportifs, tous sont à la recherche de performances thermiques". D'où l'apparition de l'offre Rockbardage Evolution, munie d'une grande entretoise portée à 80 mm, permettant d'écarter la peau extérieure de la peau intérieure et d'atteindre une valeur Up de 0,21 W/m².K (contre 0,25 avec une entretoise de 60 mm), soit +16 % de gain.

 

Le spécialiste de la laine de roche, qui a signé un partenariat avec la Capeb au printemps dernier, insiste également sur l'accompagnement des poseurs et des prescripteurs qu'il réalise tout au long de l'année. Entre 600 et 700 professionnels devraient être formés dans le cadre de son Campus de marque d'ici à la fin de 2017 et Rockwool s'est fixé pour objectif de parvenir au millier sur tout 2018. Le moyen d'assurer la qualité des chantiers et de continuer à progresser sur un marché français toujours dominé par le polystyrène expansé et la laine de verre, des produits moins chers et moins lourds que la laine de roche.
actionclactionfp