Lafarge Tarmac
Lafarge Tarmac ©

Lafarge et Anglo American donnent naissance à une co-entreprise britannique

Lafarge Tarmac est une co-entreprise britannique détenue à parts égales qui vient d'être créée par Lafarge et Anglo American. Active dans de nombreux secteurs des travaux publics, elle doit s'imposer comme un leader du secteur en Grande-Bretagne.

 
 
 


La Commission de concurrence britannique a donné son feu vert à la création de Lafarge Tarmac, co-entreprises paritaire du cimentier français et d'Anglo American (compagnie minière). L'opération n'est pas encore totalement bouclée, car la joint-venture doit encore céder la participation de 50 % qu'elle détient dans Midland Quarry Products à Hanson Quarry Products Europe Ltd. Mais la fusion Lafarge Tarmac réunit désormais deux entreprises géographiquement complémentaires et actives dans de nombreux secteurs des travaux publics : ciment, granulats, béton prêt à l'emploi, asphalte et enrobés bitumeux, maintenance de routes et activités de recyclage des déchets. La nouvelle co-entreprise compte plus de 330 sites opérationnels sur le territoire britannique : quatre cimenteries, une usine de production de chaux et de ciment avec un réseau de dépôts ferroviaires associés, plus de 150 carrières de granulats, 81 centrales à béton (hors centrales mobiles), 75 unités de production d'asphalte, etc.

Profiter de la reprise économique au Royaume-Uni
Le regroupement des activités devrait, selon les deux industriels, permettre de dégager des synergies de plus de 73 millions d'euros, grâce à des améliorations de performance opérationnelle de la logistique, des achats et à l'extension de l'offre de produits. Bruno Lafont, p-dg de Lafarge, déclare dans un communiqué : "La finalisation de cette opération, et la création d'un nouveau champion des matériaux de construction au Royaume-Uni, démontrent l'engagement de Lafarge sur le marché britannique (…). Lafarge se donne ainsi les moyens de jouer pleinement son rôle dans le développement des infrastructures qui permettront la croissance de l'économie". Le groupe français estime que les positions géographiques et les gammes de produits de la co-entreprise lui permettront de bénéficier de la reprise économique au Royaume-Uni.

Avant la fusion, dont le montant est estimé à près de 2,5 Mrds €, les deux entités Lafarge UK et Tarmac employaient respectivement 2.800 et 4.500 personnes. Pour obtenir l'accord de la commission de concurrence, certaines activités et participations ont dû être cédées tandis que le siège social a été déplacé d'Ettingshall (Wolverhampton) à Sollihull (Birmingham).

(08/01/2013)

 
 
 
 



 
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
 




Energivie summit - Strasbourg
Du 03/11/2014 au 05/11/2014
Affaire de cadeaux - Paris
Du 04/11/2014 au 06/11/2014
Expoprotection - Paris
Du 04/11/2014 au 06/11/2014
Tp bat - Toulouse
Du 04/11/2014 au 06/11/2014
Normandbat - Rouen
Du 05/11/2014 au 07/11/2014

Recherche dans