Lancée commercialement, la route photovoltaïque présente un léger inconvénient : matériau composite par définition, elle s'avèrera difficile à recycler et finira sa vie en granulat concassé, après récupération des câbles… Mais Colas entrevoit de grandes choses pour l'avenir et notamment pour les zones reculées, non connectées au réseau électrique. L'entreprise collabore également avec le MIT américain sur des solutions de rechargement des véhicules électriques grâce à de l'induction. La première étape de rechargement statique a été franchie et la seconde consistera à recharger le véhicule en roulant, grâce à l'énergie de la route. "De quoi vraiment répondre à la problématique de la mobilité électrique", anticipe Hervé Le Bouc, le pdg du groupe, qui estime que WattWay constitue la véritable route 2.0. L'entreprise déclare que si 10 % du réseau routier mondial était équipé de cette solution, alors les besoins énergétiques de la planète seraient couverts...
actioncl