Les premières tuiles de série seront installées sur une aire de repos du Missouri Department of Transportation (MoDOT) et serviront à alimenter une animation nommée "La route de demain" destinée à vanter les projets d'infrastructures et d'énergies renouvelables. Outre cette (petite) portion de Route 66, d'autres adresses prestigieuses pourraient venir s'ajouter au carnet de références de Solar Roadways : le centre spatial Kennedy, la compagnie ferroviaire Amtrak et l'université Wright envisagent d'équiper leurs parkings de ces capteurs solaires. Détail amusant, si la totalité des 3.670 km de la Route 66 était recouverte de ces dalles, de Chicago (Illinois) à Santa-Monica (Californie), ils produiraient annuellement 690 TWh d'électricité renouvelable soit… plus que toute la production électrique française (546 TWh en 2015) ! Il faudra toutefois trouver une cinquantaine de milliards de dollars pour y parvenir… Quoi qu'il en soit, celle qui est surnommée "Mother of Roads" fêtera en 1926 son centenaire en soufflant des bougies LEDs, comme pour marquer son entrée dans le 21e siècle.
actioncl