CHANTIER. En construction dans le parc de La Villette entre le Zénith et la Cité de la Musique, la Philharmonie de Paris imaginée par Jean Nouvel offrira d'ici à un an une année entière un auditorium de 2.400 places ouvert à toutes les musiques. La particularité du chantier ? L'importance du volume acoustique, soit 30.500 m². Découverte en exclusivité du chantier.

En janvier 2015, la Philharmonie de Paris (Ndlr : SHOB : 67.483 m²) imaginée par les Ateliers Jean Nouvel devrait rivaliser avec les plus grandes salles de concert mondiales pour accueillir les orchestres symphoniques. "Ici, on ne sera pas à l'opéra, ce sont deux histoires complètement différentes", signale à Batiactu Geoffroy Vauthier, responsable technique et acoustique de la Philharmonie de Paris, lors d'une visite organisée jeudi 7 novembre par l'Ajibat*.

 

Philharmonie de Paris
Chantier dans la salle de concert. Vue des futurs balcons conçus en acier. © S.C.Batiactu
L'acoustique, une priorité
"On aura des temps de réverbérations qui sont au-delà de de deux secondes. L'acoustique dans ce bâtiment est primordiale, "; ajoute-t-il, en effet. Et de compléter: Le premier principe a été de construire un gros volume acoustique et le second aspect a été de conserver le maximum de clarté acoustique (Ndlr : 80 milli secondes), liée au son direct et à toutes les réflexions sonores latérales. Ici, les réflexions latérales précoces ont été conçues par deux experts mondiaux en acoustique le néo-zélandais Harold Marshall et le japonais Yasushita Toyota, qui ont validé le projet."

 

Par ailleurs, cette conception acoustique chère à l'imagination de Jean Nouvel, innove, ici, avec sa forme ondulante. "La coque de la salle a été vidée pour ne conserver que les surfaces réfléchissant le son, des rubans sur les murs et des nuages au plafond", poursuit l'acousticien.

 

*L'association des journalistes de l'habitat et de la Ville

Découvrir la suite de l'article et du diaporama dès la page 2.

actionclactionfp