"La gare sera volontairement ouverte sur ses quatre coins pour casser la monotonie du trajet quotidien, indique Aldric Beckmann. A chaque fois vous serez dans la gare vous pourrez vous repérez par rapport au nord au sud à l'est et à l'ouest." Deux grands parvis structureront donc l'ensemble à l'est et à l'ouest.

 

Vers deux grandes serres à ciel ouvert

 

L'une des clés essentielles du projet, c'est d'accompagner le voyageur avec un maximum de lumière naturelle comme élément clé du voyage. "Nous aurons la chance d'avoir une gare peu profonde de 15 à 20 mètres et nous avons joué avec cela, signale l'architecte. Cette mise en lumière va être mise en valeur par l'implantation de deux grandes serres à ciel ouvert qui vont rappeler l'heure du temps, de la saison." Les architectes ont voulu aussi allier un rôle de pôle multimodal avec l'envie d'offrir des espaces agréables et identifiables pour les usagers, en reliant le paysage extérieur à l'espace intérieur, le végétal au minéral.
actioncl