En plus d'être connectée, accessible et confortable, la maison YRYS se veut, aussi et surtout, évolutive. "Avec les transformations sociétales qui sont en train de s'opérer, nous pensons que cela va vraiment devenir une notion clé dans les années à venir", indique Loïc Vandromme. Dans cette perspective, la maison a été agrémentée d'un module d'habitation - accolé perpendiculairement au bâtiment principal - dont une partie est dédiée à "un usage libre" et qui bénéficie d'un accès indépendant. "Studio à occuper par les enfants de la famille devenus grands ou à louer, atelier de bricolage ou de peinture, bureau... On peut tout imaginer ou presque", énumère le directeur marketing et communication du groupe MFC. Un local qui pourrait devenir une source de revenus pour les propriétaires et qui pourrait donc, à ce titre, être considéré, dès le départ, comme un moyen pour financer la maison...
actioncl