"En été, ou par très beau temps, le double dôme portera à haute température une lame d'air dont un dispositif d'échangeur thermique va, après aspiration, transférer les calories à l'eau pour être stockées dans un bassin chaud", précise Denis Bobillier. Cette chaleur emmagasinée sera ensuite restituée pendant la nuit ou les périodes froides. Il est même possible que des excédents soient redistribués à des bâtiments voisins dans le cadre d'un réseau de chaleur privé à développer. La grande surface du dôme permettra également de collecter les eaux pluviales qui satisferont les besoins des plantes tout au long de l'année. Le directeur technique pour Dalkia Grands Projets en est sûr : "Ce double dôme isolant protègera l'écosystème tropical l'été et maintiendra sa température l'hiver".

actioncl