DIAPORAMA. La direction du journal Le Monde a désigné l'agence d'architecture Snøhetta pour la réalisation de son futur siège. Situé dans le 13e arrondissement de Paris, le projet repose sur la conception d'un immeuble-pont, aux formes sphériques et dynamiques et d'une superficie de 22.500 m2.

Le vaisseau amiral du Monde, boulevard Auguste Blanqui à Paris, s'apprête à changer d'adresse. A partir de 2017, le célèbre siège du quotidien, conçu en 2004 par l'architecte Christian de Portzamparc, va être déplacé dans le 13e arrondissement, le long de l'avenue de France. Le projet avait été annoncé le 11 décembre 2014 dans le but d'accueillir l'ensemble des titres du groupe Le Monde (Le Monde, Télérama, La Vie) et du groupe Nouvel Observateur (L'Obs, Rue89). L'agence d'architecture Snøhetta - qui était en lice avec les cabinets Shigeru Ban, David Chipperfield, Manuelle Gautrand, Hardel et Le Bihan, Rem Koolhaas, Renzo Piano et 3XN - a été désignée pour concevoir le nouveau quartier général du groupe. Le projet scandinave a retenu l'attention de la direction par la "fonctionnalité aboutie de l'édifice et sa forte empreinte architecturale", indique-t-on sur lemonde.fr.

Globe terrestre

Situé à proximité de la gare d'Austerlitz, le futur site du journal sera divisé en deux parties, reliées par un pont enjambant des espaces publics. L'agence d'Europe du Nord a su contourner habilement le PLU, qui imposait de bâtir un lot de deux bâtiments, en imaginant un site d'une seule et même entité. Selon ses concepteurs, l'édifice est un parallélépipède creusé à l'aide d'empreintes sphériques évoquant un globe terrestre, littéralement Le Monde. D'une hauteur de 37 m, l'ouvrage avant-gardiste se compose de 22.500 m2 de surface de plancher répartis sur sept niveaux.

 

Une voûte lumineuse abritant des jardins

 

Espace de jonction entre la gare et la Seine, la voûte, qui abritera notamment des jardins, sera équipée de lampes LED sur toute sa surface, rappelant, selon ses architectes, le flux d'informations, à l'image de nuages ou d'étoiles se déplaçant dans le ciel. La toiture sera, quant à elle, dotée de panneaux photovoltaïques et d'un système de captation des eaux pluviales.
"L'extérieur du bâtiment sera revêtu d'une matrice pixellisée de verre avec différents degrés de transparence, de translucidité et d'opacité", annonce l'agence Snøhetta. L'intérêt : créer une sensation visuelle d'homogénéité à distance et de grande complexité des formes à proximité.

 

Dans ce projet hors-norme, l'agence a rappelé que le futur site jouissait "d'une localisation exceptionnelle, tant sur la plan de l'histoire et du paysage de la Seine que de la dynamique récente d'aménagement urbain".

 

Le groupe Le Monde prévoit d'emménager au cours de l'été 2017.

 

Retrouvez en pages suivantes, quelques images du futur site du journal...
actionclactionfp