L'accès routier Est de l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle a été réaménagé pour faciliter l'accessibilité du site. Les travaux se sont portés sur la création de bretelles reliant la N104 à l'aéroport.

L'accès Est de l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle est désormais désengorgé. Après sept mois de travaux, le nouvel accès routier Est du premier aéroport français, du côté de l'échangeur de Compans, vient d'être mis en service. Le chantier : l'élargissement à 2x2 voies de la N104 entre l'échangeur de Compans et l'accès Est à la plate-forme qui a permis de supprimer l'ancien giratoire.

 

Les automobilistes bénéficient désormais d'une voie dédiée à l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle depuis la N104. Cette nouvelle configuration offre une meilleure accessibilité du site pour les passagers et les salariés en provenance de Seine-et-Marne.
Dans un communiqué, Aéroports de Paris annonce que les travaux confortent les conditions de sécurité et de fluidité des usagers. Mise en service en octobre 2014, la nouvelle desserte participe au désenclavement des bassins de vie et d'emplois situés à l'Est de l'aéroport.

Contournement Est en cours

Les travaux, qui ont été élaborés pour limiter les fermetures à la circulation, ont mobilisé une soixantaine de professionnels de la direction des routes d'Ile-de-France et impliqué une centaine de salariés d'entreprises en voirie.

 

Côté financement, le projet a été soutenu par l'Etat (1,5 milliard d'euros), la région Ile-de-France (1,5 milliard d'euros) et Aéroports de Paris (2 milliards d'euros). L'exploitant des deux aéroports parisiens indique d'ailleurs qu'il finance pour la première fois un aménagement routier en dehors de son espace foncier.

 

Par ailleurs, Paris-Charles-de-Gaulle annonce la mise en service d'une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l'autoroute A1 entre la Courneuve et Saint-Denis. Ouverte en avril 2015, cette nouvelle route a l'objectif de stabiliser les temps de parcours entre le nord de l'Ile-de-France et le périphérique parisien.

 

Autre projet d'envergure : le contournement Est de l'aéroport, déclaré d'utilité publique en 2003, est prévu à l'horizon 2016. Il permettra de prolonger la Francilienne entre l'autoroute A1 dans le Val-d'Oise et la N2 en Seine-et-Marne. Dans le cadre de cette opération, l'échangeur entre les autoroutes A1 et A104 est en cours d'aménagement.
actionclactionfp