L'Ile Séguin est désormais dotée de deux passerelles qui la relie, d'un côté, à Boulogne-Billancourt, de l'autre, et ce depuis le 24 mars dernier, à Sèvres. En effet, l'ouvrage réalisé par Eiffage et dessiné par les Ateliers Jean Nouvel et Ingérop, a été posé sur ses appuis et entrera en service fin 2016. Découverte.

La passerelle Sud reliant l'Ile Seguin à la rive gauche de la Seine a été posée le 24 mars 2016, marquant ainsi une étape suplémentaire dans l'aménagement de ce bout de terre qui accueillera, en 2017, la Cité musicale départementale.

 

Conçue par les Ateliers Jean Nouvel et le maître d'oeuvre Ingérop, elle a été construite par Eiffage, en Alsace, puis acheminée en une vingtaine de jours jusqu'à Boulogne-Billancourt. Il aura fallu six mois de construction pour armer l'Ile Seguin d'un nouveau bras la reliant à la terre.

 

Elle emjambera d'un seul tenant le bras de la Seine, sans aucun élément structurel implanté dans le fleuve. L'ouvrage affiche une lingueur de 97 m pour une largeur de 5.70 m, et pèse 350 tonnes. Il offrira une desserte piétonne directe depuis l'esplanade de la Cité musicale (conçue par Shigeru Ban et Jean de Gastine, ndlr) à la station T2 Brimborion en moins de cinq minutes. Le Département des Hauts-de-Seine réalisera, pour sa part, le cheminement piétonnier sur les berges en rive gauche qui reliera, fin 2016, la passerelle à la station T2 Musée de Sèvres en moins de dix minutes.

 


Découverte de ce projet en images dès la page suivante.
actionclactionfp