LE CHANTIER DU JOUR. Avant le coup d'envoi des Jeux olympiques à Rio de Janeiro, ce vendredi 5 août, un chantier illustrera un temps fort de l'organisation de cet événement. Ce lundi, il s'agit de la livraison partielle de la ligne 4 du métro qui permettra de désengorger le quartier de Barra da Tijuca même si elle nécessite encore des travaux…

Fondamentale pour aider au transport du public jusqu'à Barra da Tijuca, le centre névralgique des Jeux olympiques, la ligne 4 du métro de Rio a été livrée et inaugurée samedi 30 juillet, juste six jours avant la cérémonie d'ouverture de l'olympiade… CL4S, le consortium en charge des travaux, précise effectivement que les travaux de la ligne 4, longue de 16 kilomètres, ont démarré en juin 2010 pour une livraison définitive en septembre prochain.

 

Jusqu'à aujourd'hui, pour relier le principal parc olympique situé à Barra da Tijuca au reste de la ville aux 6 millions d'habitants, il faut compter, jusqu'à deux heures de voiture, désormais 13 minutes seront nécessaires avec ce nouveau métro. En détails, la nouvelle ligne, qui part de General Osorio (Ipanema) comporte six stations jusqu'à Barra da Tijuca, traversant notamment Ipanema, Leblon et Sao Conrado avec un crochet par Gavea : Nossa Senhora da Paz, Jardim de Alah, Antero de Quental, Gavea (ouverte après les JO), Sao Conrado et Jardim Oceânico.

 

Des rames accessibles qu'à la famille olympique

 

Par ailleurs, ces rames, qui pourront transporter 22.000 passagers par heure, ne seront accessibles qu'à la "famille olympique", c'est-à-dire aux personnes munies d'un billet d'entrée (Ndlr : six euros) ou d'une accréditation.

 

"Nous livrons le métro pour le quartier de Barra de Tijuca, pour les Jeux olympiques mais aussi 120 trains neufs pour la banlieue de Rio, améliorant le réseau ferroviaire, a déclaré le maire de Rio de Janeiro, Eduardo Paes Tout cela est livré neuf pour les Jeux olympiques. Donc ce sont différents héritages qui sont laissés à la ville de Rio."

 

Le maire de la ville, a toutefois admis qu'il existait un "risque élevé" que l'extension du métro 4, qui permettra d'accéder aux installations abritant la plupart des compétitions des JO en août, ne soit pas terminée à temps, a-t-il révèle samedi dernier dans le quotidien O Globo. Le grand public n'aura accès à la ligne 4 qu'à partir du 19 septembre, mais seulement entre 11 heures et 15 heures, en raison de l'achèvement tardif des travaux, qui avait été expliqué en mai dernier par le secrétaire aux Transports.

 

Au final, les travaux pour la nouvelle ligne de métro, ont coûté un total 2,66 milliards d'euros, soit quasiment le double du budget initialement prévu. De son côté, le groupe français Alstom nous précise qu'il a livré les équipements de signalisation sur l'intégralité de la ligne 4.

 

 

actionclactionfp