Un accélérateur de jeunes pousses spécialisées dans le domaine des infrastructures et de la mobilité vient d'être lancé par Impulse partners, en partenariat avec divers grands groupes du secteur. Il accueillera, à terme, une trentaine de start-up.

OuiHop', WeNow ou Qucit. Voici les noms de quelques unes des start up qui intégreront le nouvel accélérateur de start-up lancé par Impulse partners, baptisé "Infrastructures et nouveaux usages en mobilité". Une entité mise sur pied en partenariat avec les sociétés Eurovia (groupe Vinci), Saint-Gobain, Nexity, Eiffage et ADP. Elle sera hébergée dans la Station F, l'incubateur de Xavier Niel basé à Paris, présenté comme le plus vaste au monde.

 

"Le secteur des infrastructures, c'est un peu le parent pauvre, aujourd'hui, en matière d'innovation", explique Thomas Le Diouron, fondateur d'Impulse partners, à Batiactu. "Il y a beaucoup d'inertie. Certains acteurs ont l'impression de vivre sur une rente, et ils savent que cela ne durera pas éternellement." C'est pour ne pas être mis hors-jeu par de nouveaux acteurs innovants qu'ils ont souhaité le montage d'une telle structure. De nouvelles manières de faire, ayant - ou non - recours au digital, peuvent entraîner une mise à distance de ces acteurs historiques.

 

Les parkings, espèces en voie de disparition

 

"Prenons l'exemple des parkings", propose Thomas Le Diouron. "Avec la généralisation des voitures autonomes, ils disparaîtront, ce qui ferait autant de chiffre d'affaires en moins pour les constructeurs." Le marché de la signalétique devrait aussi énormément évoluer, notamment du fait de la généralisation des GPS. Autre exemple avec l'impression 3D d'éléments en béton. "Grâce à cette technologie, on pourra préfabriquer des pièces de béton directement sur chantier, sans les transporter." Dans un secteur où les investissements sont lourds, et où les installations peuvent rester en place pour plus de cinquante ans, mieux vaut bien réfléchir en amont à leur dimensionnement et à leur mode de construction.

 

Les jeunes pousses retenues bénéficieront d'un accompagnement d'Impulse et d'opportunités de collaboration avec les groupes partenaires.

 

Les huit premières start-up de l'incubateur "Infrastructures et nouveaux usages en mobilité"

 

- BMCP : aide à l'adoption d'innovations disruptives dans les transports (véhicules autonomes)
- OuiHop' : première application d'auto-stop urbain
- TravelCar : autopartage, parking gratuit (aéroports, gares, centre-ville), location, services associés
- Kawantech : module électronique permettant aux lampadaires d'éclairer seulement en présence d'humain
- City Locker : société de consignes à bagages urbaines 100% automatisée, réservable en ligne
- WayzUp : application mobile de covoiturage domicile - travail
- Qucit : collecte de données urbaines dans des modèles d'Intelligence Artificielle et prédictions
- WeNow : solution connectée pour une éco-conduite
actionclactionfp