D'ici juin 2017, le prix moyen du m² à Paris, dans l'ancien, pourrait atteindre 8.700 euros. Le record de 2012 serait ainsi dépassé de 240 euros.

Le prix moyen au m² d'un logement ancien à Paris pourrait approcher 8.700 euros en juin, soit 240 euros de plus que le précédent record de 2012, soit une hausse annuelle de 7%, selon les notaires d'Île-de-France.

 

"Paris continue d'afficher les évolutions de prix les plus rapides, tirant à la hausse l'ensemble du marché", observent les notaires de la région dans une note publiée 2 mai 2017. Ainsi, à fin février, le prix au m² des appartements anciens a grimpé de 5,2% en un an dans la capitale, pour s'établir à 8.430 euros, et les notaires attendent "un nouveau renforcement de cette tendance haussière dans les prochains mois". Au vu des avant-contrats de vente enregistrés par les notaires d'Île-de-France, le prix moyen au m² d'un logement ancien à Paris pourrait ainsi avoisiner 8.700 euros dès le mois de juin, enregistrant une hausse annuelle de 7%.

 

240 euros de plus par rapport au record de 2012

 

Le record atteint en 2012 serait ainsi dépassé de 240 euros, calculent les notaires. En banlieue parisienne, la progression des prix devrait être plus modérée d'ici juin : elle serait de +2,8% pour la petite couronne et +2,7% en moyenne en grande couronne, pour les appartements, selon les avant-contrats. Le prix des maisons, quant à lui, progresserait de son côté de 2,6% en juin. En Île-de-France, à fin février, les prix ont déjà augmenté, comparé à février 2016, de 3,8% pour les appartements, à 5.460 euros le m², et de 1,99% pour les maisons, avec un prix moyen de 293.700 euros, précisent les notaires.
actionclactionfp