En 2016, 28 milliards d'euros auront été investis en France sur le marché de l'immobilier d'entreprise selon BNP Paribas Real Estate. Soit un marché en hausse de +13% par rapport à 2015, sur la même période.

C'est reparti ! Selon BNP Paribas Real Estate, le marché de l'investissement en immobilier d'entreprise a "retrouvé son rythme de croisière", notamment au deuxième semestre de 2016, avec 12,3 milliards d'euros investis, "après un quatrième trimestre 2015 record et un début d'année 2016 sans souffle", selon un communiqué publié ce jeudi 1er décembre. Ce sont ainsi pas moins de 24 milliards d'euros qui ont été engagés à fin novembre 2016. "Pour 2016, nous maintenons notre hypothèse annuelle de 28 milliards d'euros en France soit un quatrième trimestre de l'ordre de 8 milliards d'euros, précise Laurent Boucher, Président de BNP Paribas Real Estate Advisory France, dans un communiqué. À l'instar des autres grands marchés européens, les volumes décroissent par manque de produits Core (ensembles immobiliers particulièrement intéressants, très bien situés, rentables, sans travaux, etc. NDLR)."

 

En revanche, la société spécialisée prévoit un ralentissement pour 2017. "Pour 2017, nous attendons un ralentissement de l'investissement lié en premier lieu au manque de produits Core sur le marché et en second lieu à un certain attentisme dû à une croissance modérée, une augmentation des incertitudes géopolitiques paneuropéennes et la fin de la baisse des taux financiers et immobiliers", conclut Laurent Boucher.

 

Notez que l'origine des investisseurs dans l'immobilier d'entreprise en France en 2016 est principalement hexagonale avec 77% des montants engagés ; suivent les fonds anglo-saxons (12%) ; BNP Paribas RE notent également que les investisseurs moyen-orientaux se portent acquéreurs notamment de commerces, tandis que les Asiatiques, notamment coréens, "reviennent en force avec 4% des montants engagés."

 

L'investissement dans les bureaux franciliens progresse de 19%, et en régions de 14%. A l'exception de Lyon - qui représente quand même 40% des investissements (bureaux) en régions - et Toulouse, une progression est observée dans l'ensemble des régions.

L'hôtellerie en baisse, la logistique en hausse

Côté type d'investissements, le commerce est en légère baisse, mais cette année 2016 reste "l'un des meilleurs crus des dix dernières années", observe BNP Paribas RE. La logistique connaît quant à elle une très forte hausse de 71% tandis que l'hôtellerie est en baisse, notamment à Paris (intra -16.1% et agglo -14.1%) Nice et Cannes, contre des hausses à Lille (+11.4%), Nantes ou encore Toulouse et Bordeaux.
actionclactionfp