REHABILITATION. Situé en plein cœur de Paris, l'hôtel de l'Artillerie va poursuivre son histoire séculaire en abritant le futur grand campus parisien de Sciences Po. Le projet de rénovation, en profondeur, sera mené par l'équipe Sogelym Dixence avec les agences Wilmotte, Moreau-Kusunoki et Sasaki. Visite guidée.

Pour tous les acteurs et promoteurs du projet, la transformation de l'hôtel de l'Artillerie, noviciat des Dominicains sous l'Ancien régime, en futur campus étudiant pour Sciences Po, est une évidence. Frédéric Mion, le directeur d'un institut qui se conçoit désormais comme une université, raconte : "C'est un projet plein de sens. Une évidence géographique tout d'abord, au cœur du quartier qui a vu naître Sciences Po, à Saint-Germain-des-Prés". Le site, occupé jusqu'en 2016 par des services du ministère de la Défense, est en effet situé à quelques hectomètres du site historique de la rue Saint-Guillaume et de la rue des Saints-Pères. Mais surtout, il est contigu d'une autre implantation, également occupée par Sciences Po, rue de l'Université.

 

Une fois raccordés par le percement d'un mur aveugle les séparant encore, les deux adresses formeront un ensemble de 20.000 m², dédié à la recherche et l'enseignement. Charline Avenel, la secrétaire générale de Sciences Po, détaille : "Il y a une logique économique également, dans la perspective du remembrement du campus. Le nouvel ensemble permettra de libérer une douzaine de sites parisiens". L'implantation de l'école sera donc rationnalisée, pour le plus grand confort des 13.900 étudiants inscrits.

Découvrez l'histoire et l'avenir du site en images dans les pages suivantes
actionclactionfp