Un groupement composé de Demathieu Bard, Implenia, NGE Génie-Civil, Pizzarotti, Franki Foundations et Atlas Fondation vient de remporter le projet de construction du prolongement de la ligne 11 de la RATP à l'Est de Paris, inscrit dans le cadre du Grand Paris Express. Les travaux débuteront en octobre 2016 et dureront environ quatre ans.

Un consortium mandaté par le Syndicat des transports d'Île-de-France, la Société du Grand Paris (SGP) et le Conseil général de Seine-Saint-Denis, vient de remporter le marché de construction du prolongement de la ligne 11 de la RATP, a signalé, lundi 27 juin, le groupe de construction zurichois Implenia, lundi 27 juin 2016 dans un communiqué. Il s'agit de l'une des entreprises retenues dans le groupement suivant dont NGE Génie-Civil, filiale du groupe de TP est le mandataire : Demathieu & Bard, Implenia, Pizzarotti, Franki Foundations et Atlas Fondation.

 

Au programme du "lot GC01" : quatre nouvelles stations de la ligne 11, un tunnel de 3 km et trois ouvrages de ventilation. "Un tunnelier percera alors les trois kilomètres de galerie de plus de neuf mètres de diamètre, signale Implenia dans le même communiqué. Le tunnel sera prolongé par une tranchée couverte de 200 mètres de long en arrière gare."

 

Par ailleurs, les entreprises retenues réaliseront les travaux de terrassement ainsi que la pose des parois moulées et des puits en vue de la construction ultérieure des quatre futures stations de métro.

 

Vers une mise en service en 2030

 

Les travaux inscrits dans le cadre de la réalisation du Grand Paris Express débuteront en octobre 2016 et dureront environ quatre ans pour une mise en service de la ligne 11 en 2030.

 

Rappelons que la ligne 11 reliant Mairie des Lilas à Rosny-Bois-Perrier a été prolongée jusqu'à Noisy-Champs, soit environ 10 km supplémentaires par rapport au premier prolongement de la Ligne jusqu'à Rosny Bois-Perrier. "Ce projet de prolongement a été acté par le Stif fin 2013", précise la SGP. Les nouvelles stations traversées seront Villemomble, Neuilly-les-Fauvettes, Neuilly-Hôpitaux et Noisy-Champs. Le temps de parcours entre Rosny Bois-Perrier / Noisy-Champs est évalué à ce jour à 12 minutes.

 

"Ce marché d'un montant de 267 millions d'euros et d'une durée de 76 mois, prévoit de mobiliser jusqu'à 450 collaborateurs", signale NGE Génie-Civil dans un communiqué.

 

Vers une Académie du Grand Paris ?


L'occasion pour le même journal, "Les Echos" d'annoncer sur la thématique du Grand Paris que le Val -de-Marne a manifestement encouragé sa candidature ce vendredi pour accueillir une "Académie".

 

Le président du conseil départemental du Val-de-Marne, Christian Favier (PCF) avait, adressé en janvier dernier, un courrier à la SGP dans lequel il propose le site de Chérioux, à Vitry-sur-Seine. L'Académie ? Il s'agira d'un institut de formation consacré aux métiers dont auront besoin les chantiers de construction du supermétro et de ses gares. "Ce projet, défini également avec La Fédération nationale des travaux publics, s'inspire de la Tunneling Underground Crossrail Academy, lancée à Londres pour accompagner la création d'un grand RER, nous avait précisé Philippe Yvin au cours du dernier Mipim à Cannes. Ce serait un lieu physique implanté en Ile-de-France où l'on dispenserait des formations manquantes dans le réseau existant." La SGP estime es besoins à 15.000 emplois directs pendant toute la durée des travaux jusqu'en 2030.
actionclactionfp