La Société du Grand Paris (SGP) vient d'annoncer l'attribution des deux derniers contrats pour la ligne 15 Sud du futur métro du Grand Paris Express (GPE) aux groupements pilotés par Bouygues TP et Vinci Construction, pour un montant total de 669 millions d'euros.

Les huit marchés de génie civil de la ligne 15 sud du Grand Paris Express (GPE) sont désormais dévoilés. "La Société du Grand Paris vient d'attribuer les deux derniers des huit marchés de génie civil de la ligne 15 Sud du futur métro en rocade autour de la capitale", a indiqué la SGP dans un communiqué, daté du 3 juillet 2017.

 

Premier de ces deux contrats, un groupement mené par Bouygues TP aménagera un tronçon entre l'île-de-Monsieur, à Sèvres (Hauts-de-Seine), et les abords de la gare Fort d'Issy-Vanves-Clamart, avec notamment un tunnel de quatre kilomètres, pour un montant de 513 millions d'euros hors taxe. Le groupement est composé des entreprises Soletanche Bachy France, Soletanche Bachy Tunnels, Bessac et Sade.

 

Le deuxième contrat, qui représente la construction de la gare Noisy-Champs (Seine-Saint-Denis) pour un montant de 156 millions d'euros hors taxe a été décroché par le groupement piloté par Vinci Construction France. Ce dernier est composé par les entreprises suivantes : Dodin Campenon Bernard, Spie Batignolles TPCI, Botte Fondations et Spie Fondations.

 

41 chantiers seront lancés d'ici à la fin de l'année 2017

 

Au final, l'ensemble de ces huit contrats représentent 3,7 milliards d'euros et prévoient le lancement de 41 chantiers d'ici la fin de l'année. Rappelons que la mise en service de la ligne 15, qui sera longue de 75 kilomètres avec 36 gares, est prévue progressivement entre 2022 et 2030. Parmi ces contrats, trois ont été remportés par des projets pilotés par Bouygues pour un montant total d'environ 1,39 milliard d'euros, et deux ont été décrochés par des groupes menés par Vinci pour un total de quelque 1,09 milliard.
Le reste doit être effectué par des groupes respectivement pilotés par Eiffage (799 millions d'euros), Demathieu Bard (363 millions d'euros) et Léon Grosse (51 millions d'euros).

 

 


actionclactionfp