Les ministres de la Santé et du Travail ont lancé une mission sur la santé au travail. Elle a pour but de notamment mieux organiser les services de santé au travail.

Muriel Pénicaud, ministre du Travail et Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, ont confié une mission sur la santé au travail au représentant syndical Jean-François Naton, à la députée Charlotte Lecocq et à la personnalité qualifiée Bruno Dupuis. Elle vient en complément de celle qui sera effectuée sur les risques chimiques. Ce travail aura pour but de définir un état des lieux des enjeux, des acteurs et de faire des propositions en matière d'actions de prévention sur la santé au travail. Les conclusions sont attendues le 31 mars 2018.

 

Vers une "pénurie de médecins du travail"

 

A commencer par une possible pénurie de médecins du travail. "Il y a aujourd'hui 4.858 médecins du travail en France pour 18 millions de salariés dans le secteur privé", explique Muriel Pénicaud. "En 10 ans, nous avons perdu 30% du nombre de médecins du travail et aujourd'hui, 75% des médecins du travail ont plus de 55 ans. Si nous n'agissons pas, nous allons au-devant d'une véritable pénurie de médecins du travail."

 

Par ailleurs, le Gouvernement note une "désaffection" par rapport aux services de santé au travail. "De multiples acteurs interviennent en la matière, au niveau national comme au niveau régional ou local, sans toujours la coordination nécessaire pour maximiser l'efficacité des actions portées", peut-on lire dans un communiqué de presse des pouvoirs publics.
actionclactionfp