Côté technique, la géothermie constitue un point fort du projet car 100 % des besoins en chaleur du site seront couverts par ce système (eau de baignade de l'Aqualagon, chauffage et eau chaude sanitaire de tous les bâtiments), détaille Laurent Tosello, directeur exécutif du projet Villages Nature. "Grâce à deux puits forés à 1.800 mètres de profondeur, nous utiliserons l'eau à 78° de la nappe phréatique sous nos pieds pour alimenter les réseaux de chaleur en surface avant de rejeter l'eau dans la nappe", nous glisse-t-il au cours de la visite du chantier.

 

Découvrez dès la page 7, la suite de l'article de Villages Nature
actioncl